AirBurr : un drone souple et autonome pour l’exploration

Robots

Par Auré le

Maintenant doté de quatre pieds articulés, cette nouvelle itération de l’AirBurr imaginé en 2009 par les chercheurs de l’EPFL possède désormais la capacité de se redresser après une chute.

Volontairement constitué d’une structure souple en fibre de carbone, la petitesse, la flexibilité ainsi que la légèreté de celui-ci devraient lui permettre d’explorer des zones difficiles d’accès pour les humains tels que d’anciennes grottes, d’explorer des mines à la recherche de survivant ou encore d’évoluer dans des zones irradiées. Tout ceci, sans trop se soucier des obstacles puisqu’il peut peut rebondir sur différents obstacles sans se briser mais aussi contrôler sa vitesse grâce à différents algorithmes basés sur les déplacements des insectes. En somme, un nouveau jouet autonome pour Skynet




Source: Source