L’Elysée victime d’une cyber-attaque américaine ?

Sur le web

Par Pierre le

En mai dernier, quelques jours avant le second tour de l’élection présidentielle, les services informatiques de l’Élysée ont été attaqués. Aujourd’hui, l’Express fait une révélation fracassante, en indiquant que l’auteur de cette attaque serait… les États-Unis !

En effet, le journal évoque une attaque orchestrée par la maison blanche, destinée à fouiller les ordinateurs des plus proches conseillers de Nicolas Sarkozy. Les attaquants seraient passés par le réseau social Facebook pour arriver à leurs fins. Les pirates se sont fait passer pour un ami d’un des conseillers de l’Élysée, qui l’a accepté dans sa liste. Ensuite, ce faux ami aurait demandé à la victime de cliquer su un lien menant vers un faux site de l’Élysée où la victime a entré ses identifiants sans se douter de rien. Un ver s’est dans le même temps propagé sur le réseau interne de l’institution, renvoyant les employés sur ce faux site pour obtenir leurs codes.

Les données privées et stratégiques des plus proches conseillers du président de l’époque ont été pillées, au nez et à la barbe des services de sécurité informatique. Nicolas Sarkozy, lui, n’a pas été victime de cette attaque, indique l’Express. Il n’avait en effet pas d’ordinateur à l’Élysée.

L’Express indique qu’il se pourrait que ce soit les Américains qui aient fait le coup. En effet, selon le journal, le ver informatique qui a infecté l’Élysée dispose de grandes similitudes avec le désormais célèbre virus Flame. L’Élysée n’a pas encore réagi à ces informations.

Source: Source