Curiosity : une découverte pas si “historique” finalement…

Science

Par Pierre le

Hier, nous vous confions les dires de John Grotzinger, qui affirmait que Curiosity Rover avait fait une découverte “historique” via son laboratoire d’analyse embarqué. Il semblerait que M. Grotzinger se soit légèrement emballé. En effet, la NASA a décidé de calmer le jeu et de revenir sur les déclarations du scientifique. L’organisation, par le biais […]

Hier, nous vous confions les dires de John Grotzinger, qui affirmait que Curiosity Rover avait fait une découverte “historique” via son laboratoire d’analyse embarqué. Il semblerait que M. Grotzinger se soit légèrement emballé.

En effet, la NASA a décidé de calmer le jeu et de revenir sur les déclarations du scientifique. L’organisation, par le biais de Guy Webster, indique que la découverte n’est finalement pas si stupéfiante que cela. En réalité, John Grotzinger aurait reçu les résultats le jour où un journaliste était dans son bureau. Dans un élan d’enthousiasme, il aurait parlé d’une découverte historique, ce qui est apparemment une habitude chez lui, indique Webster.

Le web s’est donc enflammé pour rien, et aucune ruine prothéenne n’est encore mise au jour sur le sol ocre de Mars. Cette histoire a quand même permis de confirmer la légende selon laquelle les scientifiques seraient incroyablement enthousiastes lors d’une découverte, même mineure.

Source: Source