Boeing prend ses passagers pour des patates

Buzz

Par Pierre le

Les réseaux WiFi se démocratisent de plus en plus dans les avions. Mais les avionneurs et les compagnies aériennes connaissent tout de même quelques soucis d’optimisation du signal, et Boeing a dévoilé les dessous de ses phases de test des signaux WiFi.

boeing_potatoes-580x368

Au lieu de demander à des gens de s’asseoir dans les avions durant des heures pour tester le WiFi, Boeing a eu l’idée saugrenue de remplacer les éventuels passagers par des sacs de patates ! Pourquoi des patates ? Car la consistance de la pomme de terre est assez similaire à la nôtre, et elle permet ainsi d’avoir une idée de la propagation des ondes dans l’avion avec des passagers.

Pour calculer le WiFi, Boeing a développé ses propres outils d’analyse. Les tests commencent donc pour optimiser les signaux WiFi, qui seront plus efficaces grâce aux patates. En revanche, Boeing n’a pas indiqué s’il goinfrait ensuite ses employés de frites à la cantine…