Orange et SFR attaqués en justice par quatre concurrents, dont Bouygues

Business

Par Jerome Durel le

Selon l’Expansion, SFR et Orange viennent d’être attaqués en justice devant le tribunal de commerce de Paris sur la base de pratique anticoncurrentielle, les concurrents en réclament plus de 1,4 milliard d’euros de réparation au total.

Dans le détail, Bouygues Télécom, Oméa Télécom (Virgin Mobile, entre autres) Outremer Télécom et Euro-Information Télécom (NRJ mobile, notamment) demandent 790 millions à Orange. Les mêmes groupes (sauf Outremer télécom) exigent pour les mêmes motifs 650 millions d’SFR.

sfr-orange

Les plaignants se basent sur une décision de l’autorité de la concurrence rendue en décembre 2012, elle avait condamné Orange et SFR pour des offres “on net”. Ces dernières permettent aux clients d’appeler en illimité des correspondants sur le même réseau. Le problème vient du fait qu’entre 2005 et 2008, les opérateurs cumulaient 83% de parts de marché, ce qui leur a permis de profiter pleinement de ces offres pour rameuter de nouveaux clients.

Selon un responsable de Bouygues Télécom cité par l’Expansion

Ce mécanisme renforce les positions acquises des plus gros acteurs. Nous avons donc décidé de porter plainte.

Les quatre opérateurs espèrent donc ainsi pouvoir se tailler une petite part du gâteau. Faudra-t-il encore que le tribunal juge qu’il y a effectivement eu une distorsion concurrentielle.