[HAHA !] Schwarzenegger : « Les jeux vidéo sont beaucoup plus violents que mon nouveau film »

Par Henri le

En pleine phase de promotion pour son prochain film d’action, le Governator s’est encore fendu de déclarations à charge contre le jeu vidéo. Arnold Schwarzenegger fait...

En pleine phase de promotion pour son prochain film d’action, le Governator s’est encore fendu de déclarations à charge contre le jeu vidéo.

Commando

Arnold Schwarzenegger fait reparler de lui pour la sortie de Sabotage, un film d’action où les cartels, les troupes d’élite et les explosions gigantesques ont la part belle. Rien de plus normal pour un ex- bodybuilder et gouverneur républicain, qui s’est toujours insurgé contre la violence dans les jeux vidéo.

Alors que le site The Telegraph l’interrogeait sur la violence du film, le chêne autrichien n’a pas pu s’empêcher d’égratigner l’industrie du jeu.

[Sabotage] est un peu un hommage aux films avec lesquelles j’ai grandi, comme ceux de Brian de Palma, Walter Hill ou Sam Peckinpah, qui étaient très brutaux et masculins. Je pense qu’aujourd’hui la violence est politique. Déclarer « si nos films étaient moins violents, il y aurait moins de violence dans le monde », je n’y crois pas. Les jeux vidéo auxquels jouent nos enfants sont beaucoup, beaucoup plus violents que mon film.

Une sortie attendue, mais plutôt ironique au vu du contexte actuel. Schwarzy avait en effet soutenu le sénateur démocrate Leland Yee, qui avait voulu faire passer une loi interdisant les jeux violents aux USA. Le même homme qui est aujourd’hui retenu par le FBI pour corruption, blanchiment et trafic d’armes sans licence.

Et du coup, on se dit qu’on aurait aimé voir à quoi ressemblerait l’adaptation vidéoludique de son film…

 

 

stopwatch 4 min.