Parkinson : un patch high tech pour traiter la maladie

Général

Par Auré le

Des chercheurs de l’Université de Nationale de Séoul travailleraient au développement d’un nouveau type de patch pour traiter la maladie de Parkinson.

Plus évolué que les patchs que l’on trouve pour accompagner le sevrage du tabac ou que ceux qui diffusent de façon constante certaines molécules pour traiter des symptômes, ce nouveau patch serait en effet doté d’un système électronique flexible capable de suivre en continue les mouvements musculaires du patient. Les données recueillies et analysées par le patch lui-même lui permettraient de délivrer une médication adaptée à la pathologie de chaque patient et de suivre l’évolution de la maladie.

Composé de nano-capteurs enregistrant les mouvements musculaires, de nanofils d’or et de chrome captant la température et de nanoparticules de silices pour retenir les molécules médicamenteuses relâchées par augmentation de la température, le patch se voudrait tout de même souple et élastique puisque capable de s’étirer jusqu’à 125% de sa taille sans s’endommager.

En somme, une belle avancée à suivre de près, bien que le prototype nécessite encore d’être relié à une source d’alimentation extérieure pour fonctionner.

patch-parkinson_0901C2012C01565332

Source: Source