Moscou annonce son retrait de la station spatiale internationale

Science

Par Pierre le

A cause de la crise Ukrainienne, l’ambiance est tendue entre les Etats-Unis et la Russie à l’heure actuelle. Jusqu’à maintenant, la collaboration entre les deux pays concernant la conquête spatiale avait été épargnée. Mais c’était sans compter sur les russes qui ont décidé de quitter le navire.

Screenshot_5

En effet, le vice premier ministre russe Dimitri Rogozine a annoncé que son pays se désengageait du programme ISS en 2020. Plus aucun astronaute Russe sera donc envoyé en mission dans la station spatiale internationale pour travailler en compagnie d’américains. Il faut savoir que les russes investissent dans la station depuis le lancement du projet en 1990 et que l’ISS doit fonctionner jusqu’en 2024.

Mais cette sanction n’est pas la plus sévère. En effet, Rogozine a également interdit aux américains d’utiliser des fusées de conception russe pour se rendre dans la dite station. Une sanction bien embêtante pour la NASA, qui dépend justement de la Russie pour se rendre dans l’espace depuis 2011.

Cependant, il faut relativiser tout ça. Des sociétés privées collaborent actuellement avec l’agence américaine pour envoyer des hommes dans l’espace et la Russie n’a pas encore approuvé les dires de Rogozine. Ce dernier est d’ailleurs un habitué des menaces contre les Etats-Unis, menaces qui n’ont jamais été appliquées.

Source: Source