Une mère tente de vendre ses filles sur Facebook

Sur le web

Par Pierre le

Les réseaux sociaux peuvent amener le meilleur comme le pire. Certaines dérives sont malheureusement monnaie courante sur Facebook et donnent lieu à de tristes histoires. Par...

Les réseaux sociaux peuvent amener le meilleur comme le pire. Certaines dérives sont malheureusement monnaie courante sur Facebook et donnent lieu à de tristes histoires. Par exemple, une américaine a tenté de vendre ses filles sur le réseau social de Mark Zuckerberg.

genius

L’histoire se passe aux États-Unis, en Oklahoma, et nous est rapportée par le site Mashable. Une jeune américaine de 22 ans, mère de deux fillettes de 10 mois et 2 ans, a tenté de les vendre sur Internet. Elle n’est pas passée par un site illégal, ni même par eBay ou le Bon Coin, mais directement par Facebook.

La mère a posté plusieurs annonces sur le réseau social, proposant de vendre sa fille de 10 mois au prix de 1000 dollars. Si l’acheteur souhaitait également l’autre fille, il devait débourser 4000 dollars. Bien évidemment, passer une telle annonce est déjà illicite et éthiquement douteux. Néanmoins, la jeune femme avait bien l’intention de passer à l’acte, puisqu’elle avait pris contact avec une autre femme prête à acheter ses enfants.

La police a heureusement mis un terme à l’opération. Ironiquement, il s’avère que la coupable cherchait à gagner de l’argent très rapidement pour payer la caution de son petit ami en prison. Sa caution à elle a été fixée par le juge à 40 000 dollars.

Les deux enfants sont actuellement en sécurité, recueillis par les services sociaux de l’État.

Triste histoire.

Source: Source