Une grand-mère achète une salle d’arcade au Japon sans le faire exprès

Par Corentin le

Acheter dans l'immobilier peut parfois conduire à de drôle de surprises. Une vieille dame qui a été amenée à acheter un vieil immeuble dans la préfecture...

Acheter dans l’immobilier peut parfois conduire à de drôle de surprises.

6agwh7x

Une vieille dame qui a été amenée à acheter un vieil immeuble dans la préfecture de Chiba, au Japon, s’est finalement retrouvée, sans nécessairement le vouloir, propriétaire d’un authentique et ancien game center.

FI6CU93

Les deux premiers étages du bâtiment étaient remplis de bornes d’arcade datant de la fin des années 80 et des années 90. Cela comprenait 55 bornes (pour la moitié d’entre elles, entièrement fonctionnelles), mais aussi de nombreux boutons et de PCB de jeux. Par chance, les CPS suicide qui équipaient certains jeux ne sont pas encore arrivés à terme.

La grand-mère n’étant pas particulièrement à fond dans le délire de l’arcade, c’est le petit ami de sa petite-fille qui a posté la découverte sur imgur (grosse galerie). Il a également annoncé sur le forum d’Arcade Otaku vouloir rapatrier le tout aux États-Unis et a même ouvert les précommandes pour quiconque voudrait les acheter.

On y trouve les PCB de pas mal de jeux dont un Puzzle Fighter 2, un Street Fighter 2, un Street Fighter EX 2 et un Street Fighter Alpha 2, un Metal Slug X ou, plus vieux, un Tetris, un Columns, un Pac-Man, un Donkey Kong ou encore un Donkey Kong Jr.

Moi, quand j’ai emménagé dans mon appartement, j’ai juste trouvé un balai Swiffer.

> Via Geek.com

stopwatch 6 min.