[Etude] Près d’un internaute français sur quatre connaît déjà Netflix

Sur le web

Par JDG Media le

Lancé aux États-Unis en septembre 1999, Netflix poursuit son expansion européenne, après le Royaume-Uni, l’Irlande, la Scandinavie en 2012 et les Pays-Bas en 2013, le service débarque en France (Allemagne, Autriche, Suisse, Belgique, et au Luxembourg) la semaine prochaine. Déjà présent au Canada, en Amérique latine et dans les Caraïbes, Netflix dispose d’environ 50 millions d’abonnés dans 40 pays du monde : 36 millions aux États unis, et près de 14 dans le reste du monde. Netflix indique que chaque mois dans le monde, un milliard d’heures de programmes, films et séries, sont visionnées sur son service.

En France Netflix proposera un abonnement dés 9 euros par mois et quelques séries exclusives (Orange is the new black, Lilyhammer, Marseille), ainsi que son moteur de recommandation. Ne vous attendez pas encore à de grosses exclusivités ou films en avant-première comme c’est déjà le cas de l’autre côté de l’Atlantique, car en France le service va se heurter à la fameuse chronologie des médias que ses concurrents connaissent déjà assez bien !

Mais Netflix a un gros avantage, sa notoriété. En effet, selon l’étude VOD 360 de Médiamétrie (auprès de 2025 internautes âgés de 15 ans et plus), 24% des sondés connaissent déjà Netflix et parmi eux, 87% l’identifient comme un service de VoD.

Et vous, allez-vous tenter l’aventure Netflix ?

medias-144


Mediamétrie nous livre également quelques données sur la VoD en France…

A fin 2013, près de 9 internautes sur 10 (86 %) connaissaient déjà la Vidéo à la demande (VOD), surtout grâce à la publicité ou au bouche-à-oreille de l’entourage. Mais ils ne sont plus que 58 % à déclarer savoir « accéder à des services payants de vidéo à la demande » et 30 % à avoir effectivement regardé un programme de cette façon, proportion stable sur un an.
La pratique, plus masculine que féminine, est surtout répandue chez les 25-35 ans qui sont également ceux qui maîtrisent le mieux l’accès au service. Autant dire que pour les nouvelles générations, la consommation de vidéos à la carte est entrée dans les mœurs. La marge de progression des usages reste toutefois importante. En effet, seuls 13 % des internautes de 6 ans et plus ont déjà regardé une vidéo à la demande à domicile au cours des 6 derniers mois. Une majorité des interrogés (60%) a regardé moins de 3 VOD au cours des 6 derniers mois. Et la pratique reste occasionnelle avec une majorité le faisant moins d’une fois par mois que ce soit sur téléviseur ou sur ordinateur. Près des trois quarts ont alloué moins de 20 euros à l’achat ou la location de programmes en VOD au cours des 6 derniers mois. La location est très largement privilégiée comme mode de consommation (92 % versus 13 % pour l’achat).

Le téléviseur reste l’écran le plus utilisé pour regarder une VOD à domicile : près d’un internaute sur 10 (87 %) choisit cet écran, contre 16 % pour l’ordinateur et 5 % pour la tablette, certains pouvant en choisir plusieurs.

Parallèlement, l’usage de la SVOD restait encore peu répandu en France en fin d’année 2013. Si 59 % des internautes de 15 ans et plus déclaraient savoir « qu’il est possible de regarder des VOD de manière illimitée via des abonnements ou des pass », seuls 1 % d’entre eux souscrivent actuellement à un abonnement / pass payant de VOD.