[BD Geek] Ebola, ce nouveau Super-héros

JDG Network

Par JDG Media le

Nouvelle BD Geek signée Mikko !

ebola

BD réalisée par Matias Istolainen (Mikko).

Professeur de français dans un lycée parisien, Mikko mène en parallèle une carrière artistique qui l’a conduit à travailler dans des secteurs variés : BD (historique, heroic fantasy), illustration (journaux, manuels scolaires), expositions dans des monuments historiques (châteaux)…

Retrouvez tous ses travaux et son actu : www.mikko-disegna.com

15 réponses à “[BD Geek] Ebola, ce nouveau Super-héros”

  1. Euh…vous avez pas compris ?..Euh vous êtes pas fan…? Euhhhh….Vous lisez les actus sinon les kid’ s ?

    De mon côté je trouve l’idée plutôt bien trouvée. Bravo à l’auteur…et et à tous ceux qui dans leurs costumes jaunes n’ont (peut-être) pas le choix, mais aussi en ont une sacré paire !

    Et si le problème arrive chez nous à plus ou moins grande échelle, il en faudra aussi des sacrés paires, et là on va moins s’marrer d’un coup.

  2. @mimimachintonpseudoestnaze :
    Les autres sont des supers héros parce qu’ils ont des pouvoirs. Le gars en combi va juste à l’autre bout du monde au contact de la mort pour aider des gens, alors que c’est un humain normal, d’où le fait qu’il a « des couilles ».

  3. @Fonaxs c’est quoi ton problème ? Je comprends pas la BD et c’est le drame ?

    @BliZo Merci. En fait je pensais qu’il y avait quelque chose de + subtil derrière la BD c’est pour ça que je n’avais pas compris. Je pensais que les 2 premières cases se suivaient chronologiquement donc je voyais pas où ça voulait en venir. Sinon j’avais compris le fond.
    Et mon pseudo t’ennuie.

  4. @ Fonaxs :

    Bof, sans vouloir critiquer ou réduire le travail respectable et admirable de ces gens là, ils ont pas des « couilles » (surtout si c’est des femmes, note pour le coté un peu machos de l’expression), ils ont surtout une bonne combi Hazmat et une formation médicale adéquate.

    @ Blizo :

    « @mimimachintonpseudoestnaze  »

    L’hôpital qui se fout de la charité…

    « Le gars en combi va juste à l’autre bout du monde »

    Si l’Afrique centrale c’est le bout du monde pour toi, les antipodes, tu considères ça comment ?

  5. Question anodine mais, les personnages représentés en dernière case ne sont ils pas protégés par le droit d’auteur (Marvel et DC comics) ? Ou faut il préciser que c’est une oeuvre à but non lucratif et ça passe?

  6. @Fonaxs Oui je lis l’actu. Et sinon gamin, en dehors de ta prétention sans égale, l’ouverture d’esprit tout ça tu connais ?
    Le super héros est un individuel, alors que dans le cas présent ce serait un groupe d’individus: ça colle pas. Moi je trouve ça dénigrant vis a vis de l’action collective et je suis pas fan. C’est mon droit non ?

    Retourne dans ta grotte -_-

  7. J’ai peiné a comprendre a cause du titre érroné.
    L’ebola n’est pas le nouveau hero. Ce sont ceux qui lutte contre qui le sont….

  8. @fishdrake :

    « Bof, sans vouloir critiquer ou réduire le travail respectable et admirable de ces gens là, ils ont pas des « couilles » (surtout si c’est des femmes, note pour le coté un peu machos de l’expression), ils ont surtout une bonne combi Hazmat et une formation médicale adéquate. »

    Sinon, ça va la vie? Pas trop blasé?

  9. « Question anodine mais, les personnages représentés en dernière case ne sont ils pas protégés par le droit d’auteur (Marvel et DC comics) ? Ou faut il préciser que c’est une oeuvre à but non lucratif et ça passe? » :

    Si c’est satirique ça passe, même si c’est lucratif. Comme un juge n’est pas un programme informatique – et heureusement – , c’est l’intention qui sera évaluée.

    En gros tu peux reprendre tous les héros du moment qu’ils sont ridicules (tu ne récupère pas leur bénéfice d’image), et qu’en même temps ton but n’est pas juste de détruire leur image, mais de servir un propos satirique.

  10. Idem que zaltec, j’ai eu du mal à comprendre à cause du titre et la succession des scènes n’est pas bien claire non plus. Sinon oui des couilles, mais pas plus que pour d’autres métiers à risques (reporter de guerre, militaire, contrôleur des impôts…).

  11. Rester tranquilos chez soi et survivre ou aller au contact de la mort pour prouver aux autres qu’on a des couilles.
    Moi j’ai vite fait mon choix.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *