[PSYCHOTEST] Chez quel éditeur de jeux vidéo devez-vous postuler ?

Par Redac JDGa le

Vous avez toujours rêvé de travailler pour un éditeur de jeux vidéo mais vous ne savez pas avec lequel vous avez le plus de chances de vous épanouir ? Ce psychotest réalisé sous psychotropes devrait vous aider !

Entretien

1 – Lequel de ces proverbes québécois résonne le plus en vous ?

♥ Mieux vaut arriver en retard qu’en corbillard
♣ L’abondance de bénédictions ne nuit pas
♦ Les nouilles ne sont pas toutes dans la soupe

2 – Quel est votre chanson préférée ?

Money, money, money d’Abba
Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil de Patrick Magne
Ma petite entreprise d’Alain Bashung

3 – L’aptitude que vous jugez indispensable chez un personnage de jeu vidéo

♣ Que quand il tombe, ça soit dans une botte de foin
♦ Qu’il sache se servir d’un lance-roquette (ou d’un lance-grenades, à la rigueur)
♥ Qu’il soit poilu et qu’il ait de la corne aux pieds

rambo

4 – Que signifie l’acronyme « DLC » ?

♥ Vous dites ?
♦ Contenu téléchargeable
♣ Une merveilleuse occasion de poursuivre merveilleusement une merveilleuse aventure

5 – En gastronomie, vous êtes plutôt ?

♣ Jambon beurre
♥ Pain de manne invoqué
♦ Triple Whopper

6 – Votre politique sur les suites annualisées ?

♦ Pragmatique. Ça rentabilise les coûts des longs développements. Business is business !
♣ Poétique. Pourquoi se priver d’une merveilleuse histoire de plus ?
♥ Sceptique. Une suite de qualité par an ? Impossible !

7 – Le nom d’un de vos projets vient de leaker. Comment gérez-vous  l’incident ? 

♣ Vous faites diversion en créant un autre leak sur un autre de vos projets
♥ Vous achetez un neurolaser et hypnotisez les Internets
♦ Vous confirmez le leak et profitez de l’occasion pour annoncer que 15 autres DLC sont en cours de développement

crise

8 – Le weekend, vous êtes plutôt..

♥ Grandeur Nature, les combats à la hache, ça vous parle
♣ Escalade et athlétisme, se maintenir en forme c’est vital !
♦ Le Paintball, PARCE QUE.

9 – Et pour conclure, quel est l’argument que vous donneriez à cet éditeur pour le convaincre de vous embaucher ?

♥ En 2008, vous vous êtes fait tatoué(e) toutes les instances de World of Warcraft sur le ventre
♦ Vous trouvez que le lancement de Sim City s’est super bien passé !
♣ Une fois, vous avez ri en lisant une BD des Lapins Crétins

suspens

Vous avez une majorité de ♣ : (Grisez le texte avec la souris pour le révéler)

Welcome tou Ubisoft ! Votre destin dans la société française était écrit depuis votre plus tendre enfance. A 6 ans, vous vous amusiez à monter sur le pommier de chez tata Isa puis à sauter dans la charrette de tonton Bernard. Développer un épisode de série par an ne vous effraie pas le moins du monde et depuis 7 mois vous passez vos dimanche après-midi à chercher des bouquins d’occaz de Tom Clancy sur les puces. De plus, Yves Guillemot est quelqu’un qui vous inspire beaucoup de simplicité et de sympathie (et comme lui, vous avez eu une très mauvaise prof’ d’anglais au collège).

Vous avez une majorité de ♥ : (Grisez le texte avec la souris pour le révéler)

Vous êtes fait pour travailler chez Blizzard Entertainment. A vrai dire, vous le saviez depuis le lycée quand vos copains vous surnommaient « la Liche » (cela faisait plus référence à votre haleine qu’au personnage de Warcraft, mais qu’importe). Vous vouez un culte aux STR d’il y a 20 ans et vous avez une pilosité particulièrement développée (précisons que le lien entre STR et pilosité n’a jamais été prouvé par une quelconque étude scientifique américaine). Vous préférez faire le mort que sortir un projet non abouti, et ça, c’est sans doute le meilleur argument pour décrocher un job dans la société américaine.

Vous avez une majorité de ♦ : (Grisez le texte avec la souris pour le révéler)

Electronic Arts n’attend que vous ! Mettre votre imagination au service de la création de DLC divers et variés vous excite plus que tout (on ne juge pas), et vous avez également à cœur de redorer l’image de la société, écornée ces dernières années. Vous avez cette incroyable confiance en vous propre aux Américains et dernier détail mais non des moindres, vous avez un sourire Colgate. Foncez !

stopwatch 4 min.