SafeStamp : un tatouage temporaire faisant office d’éthylotest

Général

Par Auré le

Pour lutter contre l’alcoolisme au volant Heineken finance actuellement le projet de deux étudiantes de la Miami Ad School, Meghan O’Neill et Divya Seshadri. Baptisé SafeStamp et encore au stade de prototype, il s’agirait d’un tatouage temporaire ou plus simplement d’un tampon à placer sur la main ou le poignet permettant d’évaluer le taux d’alcool […]

Pour lutter contre l’alcoolisme au volant Heineken finance actuellement le projet de deux étudiantes de la Miami Ad School, Meghan O’Neill et Divya Seshadri.

Baptisé SafeStamp et encore au stade de prototype, il s’agirait d’un tatouage temporaire ou plus simplement d’un tampon à placer sur la main ou le poignet permettant d’évaluer le taux d’alcool à travers la sueur du porteur.

En effet, grâce à une micropuce intégrée le tatouage ferait office d’éthylotest et serait en mesure de prévenir son porteur en virant du jaune au bleu phosphorescent si le taux d’alcool est supérieur à la limite autorisée.

Un projet qui pourrait s’avérer bien utile et dont le coût de production ne dépasserait pas le dollar par unité. Celui-ci devrait d’ailleurs être prochainement testé aux USA et pourrait bien s’exporter à travers le monde si les résultats sont concluants.

Source: Source