Sécuriser son smartphone au boulot, c’est important

Sur le web

Par henel le

2000px-Kaspersky_Lab_logo.svg

Smartphones et tablettes, tout le monde s’en sert, notamment dans le monde professionnel. Mais à en croire l’enquête de Kaspersky Lab et de B2B International, très peu de ces appareils sont protégés.

Après investigation, seule une personne sur 10 se préoccupe de protéger ses informations professionnelles contre les cybercriminels. Et pourtant, un smartphone/tablette reste un système informatique et ne s’éloigne pas tant que ça d’un PC. Les mêmes risques peuvent être encourus.

Sans grande surprise, nous apprenons aussi que la plupart des employés, de grandes et moyennes entreprises, utilisent leurs smartphones personnels comme outil de travail. Parmi les participants à l’enquête, 36 % d’entre eux y conservent leurs des fichiers pros et 34 % des e-mails pros. Autres informations stockées, les mots de passe (pour 18 % des personnes), dont 11 % concernent des accès réseaux/VPN.

kaspersky enquête boulot chiffre

Kaspersky sensibilise les entreprises aux dangers de ces nouveaux supports : informer les employés de ces problèmes de sécurité, restreindre l’utilisation des smartphones personnels aux bureaux, choisir une solution unique pour sécuriser l’ensemble d’un réseau, etc.

« L’orientation du marché IT vers la mobilité et le Cloud offre des possibilités d’attaques supplémentaires aux hackers et augmente les risques des entreprises de voir leurs innovations dévoilées, copiées. Par conséquent, la protection méthodique et systématique des données et de leurs transmissions constitue désormais un challenge de premier plan pour les entreprises. Un challenge qui engage leur compétitivité sur le marché, et donc leur santé économique » -Tanguy de Coatpont, Directeur général de Kaspersky Lab France et Afrique du Nord.