Les camions aussi peuvent être autonomes

Business

Par Olivier le

Les camions sans chauffeur seront peut-être autorisés à emprunter les routes européennes plus tôt que les voitures autonomes. Une expérimentation, baptisée European Truck Platooning Challenge, a fait la preuve qu’il était possible de faire circuler des camions autonomes sur autoroutes sans que cela pose de problèmes.

Trois convois composés de camions Daimler, Volvo ou encore Scania ont roulé sur de longues distances entre la Suède, le Danemark et l’Allemagne pour finalement se retrouver dans le port industriel de Maasvlakte, au Pays-Bas. Si derrière les volants de ces camions se trouvaient des humains, seul celui placé en tête des convois « contrôlait » le reste de la « meute » via Wi-Fi.

Cette méthode, connue sous le nom de platooning, a montré qu’elle était tout à fait fonctionnelle. Mieux encore, elle fait économiser du carburant, selon le livre blanc de la société de recherche TNO : 10% d’essence en moins pour chaque voyage. Sans oublier les accidents qui devraient être moins nombreux, mais on n’a pas suffisamment de recul encore sur cette technologie.

Le potentiel du platooning est donc là. Il ne reste plus qu’à en convaincre les régulateurs de l’Union européenne : une réunion informelle des ministres des Transports de chaque pays de l’UE aura lieu le 14 avril pour évoquer le sujet.