Avec sa plainte, Creative pourrait interdire la plupart des smartphones Android aux États-Unis

Business

Par Olivier le

La société Creative, qui a lancé de sérieux concurrents de l’iPod à l’époque de la toute-puissance du baladeur d’Apple, est largement repassée sous le radar depuis quelques années. Mais le constructeur d’enceintes et de casques pour gamer refait parler de lui, pas forcément pour la meilleure des raisons.

L’entreprise a en effet déposé plainte auprès de l’ITC (International Trade Commission, le « gendarme » américain du commerce) qui est de nature à interdire la vente de la plupart des grands noms des smartphones Android, si l’ITC en décidait ainsi. Samsung, Sony, LG, Motorola/Lenovo, HTC, ZTE et BlackBerry sont visés : tous auraient en effet enfreint un brevet de Creative dans leurs produits sous Android.

Le brevet en question est assez basique : il protège un système de navigation dans une liste hiérarchique pour la lecture de contenus. L’ITC va maintenant enquêter sur les allégations de Creative. Il est probable que plusieurs des marques visées aient à cœur de régler ce litige en coulisses, loin des lumières de la justice.

Source: Source