Philae restera définitivement muette

Science

Par Pierre le

Philae, la sonde de l’ESA qui s’est posée sur la comète Tchouri, a connu une mission difficile. Après un atterrissage compliqué, le contact avec la sonde restait ténu avec la sonde Rosetta, en orbite, mais aujourd’hui c’est définitivement terminé.

philae_réveillé-640x360

Le dernier contact entre Rosetta et Philae date de juillet 2015. Depuis, plus rien. L’agence spatiale européenne laissait tout de même les “micros” ouverts, au cas où, mais aujourd’hui, c’est terminé. Les communications avec la petite sonde ont été rompues. Définitivement.

Pourquoi ne pas garder un contact entre les deux sondes ? Tout simplement pour économiser l’énergie de Rosetta. La sonde, orbitant toujours autour de Tchouri, s’éloigne de plus en plus du soleil et ses batteries (solaires) se montrent plus difficiles à recharger. Couper la communication permet ainsi d’économiser un peu de jus.

Rosetta terminera sa mission le 30 septembre prochain en allant se poser à son tour sur Tchouri.