Deux joueurs de No Man’s Sky ont réussi à se rejoindre, mais n’ont pas pu se voir

Par Corentin le

no-mans-sky-t'es-ou

Une des questions que les joueurs de No Man’s Sky se posaient était : sera-t-il possible de croiser les autres joueurs dans le jeu ? L’univers de No Man’s Sky est immense et les développeurs du jeu ont toujours laissé planer le doute en expliquant que les chances de rencontrer quelqu’un dans le jeu étaient infinitésimales et qu’il ne fallait pas chercher à se focaliser sur l’aspect multijoueur.

Du coup, deux streamers ont tenté l’expérience de se retrouver dans les immensités spatiales du jeu. Le joueur TheSadCactus a atterri sur une planète qui avait déjà été découverte par un autre spationaute portant le nom de Psytokat. Il lui a envoyé un message pour l’inciter à le rejoindre (ce qui n’est pas forcément évident compte tenu de la taille des planètes) et les deux joueurs se sont mis à streamer leur progression.

Quand ils sont finalement arrivés au même endroit, près d’une base, ils se sont rendus à l’évidence qu’ils ne pouvaient pas se voir et qu’ils évoluaient dans deux instances différentes du même univers. Ils ont continué à expérimenter un moment en essayant d’autres planètes ou même une station spatiale environnante, en se déconnectant et se reconnectant, en s’abonnant au PS Plus même (alors qu’on sait que le jeu ne le demande pas, mais on ne sait jamais) mais aucun résultat n’a été observé.

No Man's Sky dual stream

Les joueurs perplexes

Pour le moment, certains membres de la communauté qui veulent encore y croire pensent que les joueurs ne pouvaient pas se voir à cause des serveurs saturés par l’afflux de joueurs au lancement. D’autres sont confortés dans leur opinion que le jeu n’est pas multijoueur.

Toutefois, si toute cette polémique existe à la base, c’est aussi parce que Sean Murray, le fondateur d’Hello Games, a toujours été évasif sur le sujet. Il a cependant posté quelques tweets qui laissent penser qu’il s’agit effectivement d’un problème de surcharge des serveurs.

En attendant que la situation se normalise, je pense qu’il est plus sage de laisser tomber l’idée de se rencontrer et de plutôt rechercher ces merveilles de la nature à la place. Comme le Mepontopium Iwaraskia, que certains appellent déjà : le Swagasaurus Rex.

> Via Kotaku

stopwatch 4 min.