Un logiciel de reconnaissance faciale rejette la photo de passeport d’un jeune homme asiatique parce qu’il a les « yeux fermés »

Android

Par Elodie le

Vous n’êtes pas sur Le Gorafi. Un Néozélandais de 22 ans a vu sa photo rejetée par le site de vérification des passeports en ligne de son pays parce qu’il avait les yeux « fermés ». Ou quand les systèmes automatisés pédalent dans la semoule.

photo-passeport-asiatiaque-reconnaissance-faciale

Richard Lee, 22 ans, est un DJ et étudiant néo-zélandais d’origine taïwanaise vivant à Melbourne, en Australie. Désireux de passer les fêtes de Noel en famille, il doit faire renouveler son passeport. Mais au moment de s’enregistrer sur le site web du Département des Affaires étrangères de son pays, le système de reconnaissance faciale lui soumet un message d’erreur plutôt surprenant :

« La photo que vous voulez télécharger ne respecte pas nos critères parce que : les yeux du sujet sont fermés ». Bien entendu ses yeux étaient ouverts, ce que le logiciel ne semble pas avoir pris en compte.

asian-closed-eyes-passeport
capture d’écran – Facebook

« Les yeux du sujet sont fermés »

Après plusieurs autres tentatives, le jeune homme s’est donc tourné vers le bureau en charge des passeports, qui lui a répondu qu’il y avait un problème d’ombre sur ses yeux et un éclairage insuffisant sur son visage, a expliqué le jeune homme au Daily Mail Australia. Après d’ultimes tentatives, l’une des photos a fini par passer.

Philosophe, le jeune homme a préféré prendre cette mésaventure à la légère et dit ne pas avoir été perturbé par cette erreur système. « C’était automatisé, il n’y a pas de problème. Mon passeport a été renouvelé au bout du compte ».

Il a posté la photo litigieuse sur sa page Facebook où plusieurs personnes lui ont fait remarquer que la « technologie devenait raciste ». Vraiment ?

« Le message d’erreur ne m’a pas dérangé tant que ça, je l’ai pris avec humour et évidemment c’est une erreur de programmation dans le logiciel de reconnaissance faciale », a-t-il ajouté.

Un erreur commune pour l’Intérieur

Pour le ministère de l’Intérieur, le système de reconnaissance faciale n’est pas à blâmer, c’était un simple message d’erreur générique :

« Le défaut le plus répandu parmi les photos envoyées est justement le fait d’avoir les yeux fermés sur le cliché », s’est ainsi justifié un porte-parole du ministère de l’Intérieur, précisant même que 20 % des photos soumises sont rejetées sur ce critère.

Pour qu’il n’y ait plus de problème, Richard Lee a posté une photo de lui qui ne devrait sans doute pas poser problème…

photo-reconnaissance-faciale-asiatique-paseport
La photo postée avec humour par Richard Lee pour répondre aux critères du logiciel de reconnaissance faciale

Source: Source