500 millions de machines tournent sous Windows 10, mais Microsoft s’attendait à plus

Android

Par Henri le

Windows 10 est désormais présent sur la grande majorité des machines vendue, et est plutôt apprécié par les amateurs de l’OS. Mais Microsoft s’attendait à encore mieux.

Microsoft vient d’annoncer que 500 millions de machines actives font désormais fonctionner Windows 10. C’est 100 millions de plus qu’il y a huit mois environ. Autant dire que le système d’exploitation de Microsoft connait quand même le succès. Mais ce n’est pas encore assez pour la firme de Redmond.

En effet, cette dernière s’attendait à des résultats encore plus spectaculaires. Microsoft avait d’ailleurs déclaré en 2015 qu’un milliard de machines tourneraient sous Windows 10 dans le courant de l’année 2018. Un chiffre qui peut paraître ambitieux, mais ce serait oublier que l’OS est extrêmement majoritaire dans le monde.

La société a donc revu ses estimations à la baisse en précisant que « cela prendrait plus de temps que l’année fiscale 2018 pour atteindre le nombre d’un milliard d’utilisateurs actifs ».

Continuer d’avancer

La croissance d’adoption sera moindre depuis la fin du programme d’upgrade gratuit qui s’est déroulée pendant une partie de l’année 2016. Ajoutons que le fait de ne pas pouvoir vraiment compter sur un OS mobile doit aussi jouer, puisqu’il aurait pu inciter le changement d’OS du desktop.

Des sources internes ont expliqué au site The Verge que l’entreprise visait les 550 millions d’utilisateurs pour la fin du mois de juin, et les 575 millions pour fin septembre. Les objectifs sont donc encore très importants. Et ce genre de statistiques a de quoi étonner les développeurs d’applications, qui sont particulièrement visés par la firme.