Avec les Space Aggressors, l’armée américaine prépare déjà ses soldats à un conflit extraterrestre

Espace

Par Henri le

À partir des années 80, le président américain Ronald Reagan s’intéressait déjà à la militarisation de l’espace. Et on peut dire que l’idée a fait du chemin depuis.

Crédits : US Air Force

Les guerres à venir pourraient bien se dérouler dans l’espace, et les États-Unis veulent être prêt pour cette éventualité. C’est pour cela que l’US Air Force a commencé à entrainer des troupes à différents types de manoeuvres en cas de conflits spatiaux.

Situés à la Schriever Air Force Base, dans les montagnes du Colorado, ces soldats sont confrontés à un entrainement particulier afin de constituer une unité au nom évocateur : Le 26ème escadron des Space Aggressors.

Ces derniers se mettent dans la position d’un ennemi qui attaquerait les troupes classiques de soldats américains. Une bonne occasion de se préparer à ce genre de menace pour la véritable Air Force. Un exercice décrit par Christopher Barnes, qui dirige l’entrainement, au site américain Seeker.

« Notre travail est non seulement de comprendre les différents types de menaces et de potentiels ennemis, mais également d’être capable de les décrire et les reproduire pour les gentils, notre Air Force. »

US Air Force / 2nd Lt. Darren Domingo

De quoi sérieusement inquiéter les USA, qui disposent de 31 satellites pour alimenter leur réseau GPS. Un atout majeur pour tous les conflits terriens comme aériens. Son dysfonctionnement (déjà pensé par le commandement) créerait des failles importantes du système de défense.

Charles Richard, vice-amiral et commandant adjoint du commandement stratégique des États-Unis, a d’ailleurs récemment résumé la situation dans une phrase typiquement américaine.

« Si nous ne sommes pas en guerre dans l’espace, je ne pense pas que l’on puisse dire que nous sommes en paix non plus »

U.S. Air Force photo/Tech. Sgt. David Salanitri

Les Space Aggressors servent donc à préparer l’armée américaine en cas de menace de ces points hautement stratégiques, comme le souligne le capitaine Barnes.

« Plus nous pouvons former ces gens, plus nous pourrons aller là-bas et prouver que, malgré la chute de certains atouts, nos hommes au sol peuvent toujours se battre et gagner la bataille. »

Vous l’aurez compris, la guerre du futur se déroulera à tous les niveaux, et même au-delà du ciel.