Cards Against Humanity sort dans une version rose Barbie pour ridiculiser une tristement célèbre taxe

Sur le web

Par Perrine.s le

Le fameux jeu de cartes n’en finit pas de se moquer de la société moderne. Mais cette fois c’est pour la bonne cause, car il vient de mettre en vente sa version rose pour ridiculiser la taxe rose.

Après les éditions spéciales pour les Geek, celles pour les nostalgiques des années 90 ou encore celles pour la marijuana, Cards Against Humanity sort une nouvelle édition limitée du jeu complet qui sait faire parler d’elle.

Dans cette version rose bonbon baptisée « Cards Against Humanity : For Her », on trouve la boîte de jeu complète (évidemment) fuchsia, histoire de bien tacler le mouvement des produits de consommation inutilement genrés. Parce que c’est bien connu que si ce n’est pas rose, aucune femme n’achètera.

L’ensemble coûte cinq euros (ou cinq dollars) de plus que l’original. Cette hausse symbolise la « taxe rose », soit les 7% que les femmes déboursent généralement pour les mêmes produits qui seraient soi-disant spécialement conçus pour elles. Comprenez par là un emballage traditionnellement de couleur Malabar et/ou avec des petites fleurs et toute la panoplie du genre censée désigner la gent féminine.

Toujours dans leur humour, Jenn Bane, la directrice de la communication a expliqué dans un communiqué de presse sur un ton sarcastique : « On a décidé que eh, on est en 2017 et c’est le moment pour les femmes d’avoir une place à table […]. C’est pourquoi nous avons fait Cards Against Humanity : For Her. C’est branché, élégant et facile à comprendre. Et c’est rose. ». En somme, l’édition qui manquait à la collection et qui permettra aux joueuses de profiter enfin des terribles cartes. Si vous appréciez ce genre d’humour, on vous conseille fortement d’aller jeter un oeil au fantastique site web dédié à Cards Against Humanity : For Her (malheureusement uniquement en anglais).

Cards Against Humanity: For Her

Une initiative intelligente pour décrier des faits complètement stupides et dont les bénéfices seront reversés à Emily’s List, un comité d’action politique qui participe à l’évolution de la société en soutenant les femmes lors des élections. Pour une fois que la hausse a une véritable justification et qu’elle n’est pas inutile, même si on pourrait pinailler en disant qu’on aurait préféré que d’autres associations bénéficient des fonds.

Source: Source