[привет Skynet] La Russie planche sur des missiles controlé par une I.A.

La Fédération de Russie a annoncé qu’elle travaillait au développement de missiles capables de choisir leur propre cible. Ces armes autonomes seront pilotées par une intelligence artificielle.

Beaucoup rêvent d’intelligences artificielles capables d’améliorer leur vie. Boris Obsonov, lui, espère que les I.A. futures guideront les missiles. Interrogé lors du salon aérien moscovite MAKS 2017, le PDG de Tactical Missiles Corporation a expliqué que des travaux dans le domaine de missiles autonomes “étaient en cours”.

“C’est un domaine très sérieux où une recherche fondamentale est nécessaire, a déclaré Boris Obsonov. À ce jour, certains succès sont disponibles, mais il faudra plusieurs années de développement pour obtenir un résultat précis.”

Le but est évidemment de concevoir des missiles qui peuvent choisir eux-mêmes leur cible.

Un relent de Guerre froide

Boris Obsonov a confié que son entreprise s’inspire des prouesses américaines en Syrie. L’homme d’affaires fait ici référence aux 59 missiles BGM-109 Tomahawk lancés contre la base aérienne d’Al-Chaayrate en Syrie le 7 avril dernier. Ces missiles sont en effet considérés comme “intelligent”, car ils peuvent être redirigés – à l’aide d’un minimum d’interactions humaines et une programmation particulière – mais ils ne reposent en aucun cas sur une I.A., ni sur des algorithmes de deep learning. De même, les Tomahawk ne peuvent pas choisir leur propre cible.

De leur côté, les Américains planchent eux aussi sur un missile guidé par une intelligence artificielle. Ainsi, le LRASM (long Range Anti-Ship Missile), qui doit remplacer le ARM-86 Harpoon utilisé par la US Navy, intègrera une I.A. à son bord. En revanche, il ne sera pas capable de sélectionner ses cibles de manière autonome. Sa principale fonction, comme son nom l’indique, est de cibler les navires ennemis.

Source: Source