Afin de passer plus facilement les douanes, Elon Musk a décidé de renommer astucieusement son lance-flamme

Gadget

Par Gaël Weiss le

La semaine dernière, Elon Musk était très content d’annoncer qu’il était parvenu à écouler 20 000 lance-flammes en moins d’une semaine. Mais ce week-end, il s’est rendu compte que certaines douanes se montraient récalcitrantes à laisser des lance-flammes être livré à leurs heureux propriétaires. La solution pour contourner le problème ? Renommer tout discrètement le lance-flamme pour ne plus éveiller les soupçons.


« Discrètement » est toutefois un bien grand mot, puisqu’Elon Musk a décidé de renommer son lance-flamme en « PAS un lance-flamme ». De cette façon, selon lui, cela résoudra le problème de certaines douanes qui refusent de laisser passer le nouveau produit de sa Boring Company.

Et comme souvent avec Elon Musk, ce qui pouvait paraître au premier abord une simple blague pour amuser les réseaux sociaux, était en fait une déclaration tout ce qu’il y avait de plus sérieux. Le site officiel affiche déjà la mention « Not a Flamethrower » et l’url de la page web a été modifiée en conséquence. Sur Twitter, le facétieux Elon Musk précise également qu’il avait aussi pensé comme nouveau nom à « Appareil d’amélioration de la température ». Pourquoi pas.

Je ne suis vraiment pas certain que cela résolve le problème, mais l’idée est intéressante. De toute façon, que le nom de ce gadget soit modifié ou non, vous nous pourrez pas l’importer en France, ce lance-flamme est toujours considéré comme une arme de guerre.