Uber : un abonnement pour payer les courses au prix plancher

Automobile

Par Olivier le

Le modèle économique d’Amazon Prime a donné une idée à Uber : le spécialiste du VTC lance un abonnement mensuel qui permet de voyager au tarif kilométrique de base quels que soient le jour, l’heure et les conditions de trafic.

Le Ride Pass n’est actuellement commercialisé qu’aux États-Unis, dans cinq villes : Los Angeles, Austin, Orlando, Denver et Miami. Le tarif mensuel est de 14,99 $, sauf à LA où il faudra débourser 24,99 $ (mais les utilisateurs auront un accès gratuit aux vélos et scooters Jump, propriété d’Uber). Le principe est simple : après souscription, les abonnés ont l’assurance de voyager au prix kilométrique de base, peu importe les conditions de route.

15 $ pour voyager sans surcoût

Uber applique en effet des fluctuations importantes sur le tarif des courses en fonction de plusieurs critères comme la circulation, l’heure de pointe, etc. C’est pourquoi on ne paie pas forcément le même prix pour le même trajet. Avec le Ride Pass, ces fluctuations ne s’appliquent pas et il n’y a pas de limites dans le nombre de voyages. L’entreprise indique que les abonnés pourront réaliser jusqu’à 15% d’économies sur leur facture de transport mensuelle.

L’application Uber, dans laquelle on peut souscrire à cette option, affiche également les économies glanées sur les trajets parcourus. Et bien sûr, c’est un abonnement sans engagement, il est possible de l’arrêter en tout temps. Pour les chauffeurs, pas de panique : Uber couvrira la différence entre la somme payée par l’abonné et le prix officiel de la course.

Ce n’est pas la première fois que la société de VTC essaie de mettre en place un système d’abonnement. Il y a deux ans, Uber Plus proposait aux utilisateurs de six villes de 20 à 40 courses à prix plancher pour 20 $. Cette fois, le groupe semble voir trouvé la bonne formule. Plus peut-être que l’abonnement proposé par le concurrent Lyft, qui commercialise un forfait à 299 $ par mois couvrant 30 courses jusqu’à 15 $ chacune.

Si cette formule rencontre le succès, Uber sera peut-être tenté de la reproduire ailleurs dans le monde. Et pourquoi pas en Europe !

Source: Uber