Microsoft arrêtera le support de Windows 7 dans un an

Microsoft

Par Henri le

Dix ans après sa sortie, Microsoft vient d’annoncer la date de la fin du support de Windows 7. Une nouvelle manière de pousser les utilisateurs à migrer sur la dernière version.

La firme de Redmond vient d’annoncer qu’elle n’apportera plus de mise à jour gratuite de sécurité pour Windows 7 dès le 14 janvier 2020. Des correctifs de sécurité payants (Extended Security Updates) seront néanmoins disponibles pour ses utilisateurs professionnels jusqu’en 2023.
Leur tarif augmentera d’année en année afin de pousser ces derniers à migrer sur la dernière version de l’OS. Ces mises à jour seront également disponibles pour les utilisateurs du programme Windows Virtual Desktop, sa solution de virtualisation basée sur Azure.

En décembre dernier, on apprenait que Windows 10 détrônait enfin Windows 7, dont la vente de licence était terminée depuis fin 2016. Cela fait donc deux ans que les nouveaux PC achetés le sont avec le dernier OS préinstallé. Actuellement ce dernier représente environ 39,22% du parc de PC, contre 36,90% pour Windows 7 (ce qui reste énorme), selon les données du site Net Applications.

Mark Linton, directeur général du portefeuille OEM et de la gestion des produits chez Microsoft, estime que cet « abandon » devrait redynamiser les ventes, comme il l’explique au site TechRadar.

« Windows 7 ne sera plus pris en charge dans une année et les clients envisagent de passer à autre chose […] Je fais souvent une comparaison entre une machine Windows 7 de six ou sept ans, et ce que vous obtenez aujourd’hui. Cela est étonnant. Souvent un client Windows 7 effectue une mise à niveau vers Windows 10 afin de pouvoir obtenir les mises à jour, mais ensuite l’enthousiasme est de retour avec le nouveau PC.»

Bien qu’écologiquement douteux, ce constat devrait néanmoins permettre de creuser l’écart entre les deux OS dans les années à venir.