Netflix ressuscite Unsolved Mysteries

Série

Par Manon le

La série Unsolved Mysteriesoriginellement diffusée entre 1987 et 2010, sera bientôt remise au goût du jour par Shawn Levy, l’un des producteurs de la célèbre série Stranger Things

Pour surfer sur la vague des reboot, Netflix se lance dans la résurrection de Unsolved Mysteries. Le programme avait bénéficié de près de 500 épisodes entre 1987 et 2010. L’émission était alors présentée par Robert Stack qui avait été, par la suite, remplacé par Dennis Farrina. Selon Deadline, c’est Shawn Levy, connu pour être l’un des producteurs de la série phénomène Stranger Things, qui aura la mission de faire revivre le show. Le reboot devrait reprendre les ingrédients qui ont fait le succès de la série originale : paranormal, théories de conspiration, crimes irrésolus et phénomènes inexpliqués.

Personnes disparues et phénomènes paranormaux

L’émission reviendra avec 12 nouveaux contenus qui se matérialiseront par des épisodes-documentaires. Chaque épisode se centrera sur une affaire : un crime irrésolu, un amour perdu, des personnes disparues ou des phénomènes paranormaux inexpliqués. Dans la série originale, des acteurs jouaient les victimes, les criminels et les témoins mais des proches des victimes et des membres de la police intervenaient régulièrement pour apporter leur témoignage. Le but de chaque épisode était de désépaissir un mystère, de tenter de donner une explication voire de résoudre une enquête suspendue. On ne sait pas encore si le reboot reprendra exactement le même schéma.

Les créateurs d’Unsolved Mysteries, John Cosgrove et Terry Dunn Meurer, avaient fait du teasing en 2017 en nous apprenant qu’ils étaient en contact avec des producteurs pour éventuellement ressusciter la série avec de nouveaux épisodes. Et bien, c’est chose faîte. Il est encore trop tôt pour avoir de plus amples détails mais on sait que les deux créateurs originaux travailleront bien sur le projet en collaboration avec Levy. Et rassurez-vous, ils ont plusieurs histoires qui n’attendent que d’être racontées.