Suspicion de fusillade : les employés de Netflix confinés

Général

Par Manon le

Panique dans les bureaux de Netflix à Los Angeles alors qu’un homme a menacé d’y faire irruption alors qu’il était armé. L’histoire se termine bien : suspect appréhendé, aucun blessé et tous les employés rentrés chez eux en sécurité. 

 

C’est ce jeudi 14 février qu’un homme a semé la panique dans les bureaux de Netflix aux États-Unis. Il a contacté un de ses anciens collègues travaillant toujours dans les bureaux de Los Angeles pour lui dire qu’il allait venir, muni d’une arme. Rien de plus, seulement une menace qui aura semé la zizanie dans le quartier.

C’est une histoire qui aurait pu se finir de manière tragique, mais comme l’a twitté David Hayter, scénariste chez Netflix, le confinement a été levé et tous les employés sont sains et saufs : « Mes très chers abonnés, le confinement chez Netflix a été levé. Mes compagnons scénaristes et moi avons quitté le bureau en toute sécurité. Nous nous remettons de nos émotions de la seule manière que connaissent les écrivains. On vous aime ».

Un ancien employé mécontent ?

La journée avait commencé de la manière la plus stressante qui soit alors qu’un employé de la firme Netflix recevait un appel inquiétant. Selon le LA Times, un de ses anciens collègues lui disait détenir une arme. Nous n’en savons pas plus sur cet appel, mais la réaction ne s’est pas fait attendre, tous les employés ont été confinés dans les bureaux par mesure de sécurité. Ils avaient ordre de se mettre dans des espaces confinés et loin des fenêtres.

La traque à l’extérieur pouvait commencer. Le suspect a vite été appréhendé et placé en garde à vue loin du site de Los Angeles. Il s’est avéré que l’homme ne possédait même pas d’arme, mais on n’en sait pas plus sur ses véritables intentions ou motivations. Vers 20h30, la scène avait été évacuée et les employés ont pu regagner leur domicile. Une troublante journée qui a malgré tout trouvé une fin heureuse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *