Coronavirus : le robot Spot peut aider à réduire la contamination des personnels hospitaliers

Robots

Par Olivier le

Le coronavirus pose de gros problèmes dans les hôpitaux, où le personnel est en contact constant avec les malades… Et qui en retour, peuvent être contaminés par le COVID-19. Le quadrupède robotique Spot de Boston Dynamics pourrait être une solution.

Image : Boston Dynamics.
Image : Boston Dynamics.

Pour éviter la contagion du coronavirus, une des règles d’or est de se tenir éloigné les uns des autres, au moins un bon mètre. Mais c’est une mesure impossible à suivre dans les hôpitaux, où il est évidemment indispensable pour les infirmières et les médecins d’ausculter les patients. Et malgré les précautions (port de masques ou de visières), les personnels hospitaliers sont parmi les plus contaminés par le COVID-19.

Un infirmier à quatre pattes

Boston Dynamics propose une solution. Le robot Spot, dont les livraisons ont commencé chez les premiers acheteurs, peut être un auxiliaire utile pour le triage des malades. Pour ce faire, le constructeur a prêté une unité à l’hôpital Brigham de Boston, où le robot permet aux soignants de déterminer à distance si tel patient doit se rendre à tel endroit.

Pour y parvenir, Spot est surmonté d’un iPad : le soignant peut ainsi discuter avec le malade, lui poser des questions et même lui demander de prendre sa température. De la télémédecine sur pattes, en quelque sorte ! En temps normal, toutes ces opérations nécessitent jusqu’à cinq personnes, selon Boston Dynamics. Un robot peut remplir toutes ces fonctions sans risquer la contamination du personnel hospitalier.

Le constructeur n’en a pas terminé avec le développement du robot soignant. Il travaille à l’intégration de capteurs qui lui permettront de mesurer la température, la fréquence cardiaque, la respiration, la saturation en oxygène. Plus tard, Spot pourra même désinfecter les pièces grâce à une lampe UV attachée à l’arrière !

Et bien sûr, Spot peut aussi s’adapter à des tâches comme la livraison de nourriture, de masques, d’équipements en tout genre pour les patients en isolation. Pour aider tous ceux qui possèdent déjà un Spot, l’entreprise fournit de la documentation et des fichiers techniques pour construire des socles de maintien pour l’iPad et des applications de relevés de signes vitaux.