Ubisoft : deux cadres accusés de harcèlement sexuel sont placés en congé

Général

Par Felix Gouty le

Deux vice-présidents d’Ubisoft, l’un au bureau de Paris et l’autre à Toronto, auraient été placés en congé sans solde suite à des accusations de harcèlement sexuel à leur encontre.

Crédits : Ubisoft.

Tandis que Ubisoft mène l’enquête, plusieurs de ses employés sont placés en congés sans solde. La semaine dernière, une vague d’accusation de harcèlement, d’agressions sexuelles et de viols impliquant des employés et cadres du studio vidéoludique français a fait surface. Depuis, de nombreuses autres histoires ont été rapportées, parfois même compilées (comme ci-dessous) sur les réseaux sociaux. Ubisoft a adressé la controverse dans un communiqué officiel dans lequel le studio annonce mener une enquête en interne, précisant l’intervention de consultants externes. Les premiers effets s’en ressentent apparemment aujourd’hui. D’après Bloomberg, le studio vidéoludique aurait placé deux de ses cadres en congé sans solde : Tommy François, vice-président éditorial au bureau de Paris, et Maxime Béland, son homologue (et donc vice-président lui aussi) au bureau de Toronto. Leurs deux noms ont été cités à plusieurs reprises dans différentes accusations.

Comme le rapporte aussi EnGagdet de son côté, le directeur créatif du nouvel Assassin’s Creed : Valhalla, Ashraf Ismail, aurait démissionné. Après avoir été accusé de comportements inappropriés envers des fans de ses jeux, il aurait déclaré sur Twitter : “je me détache de mon projet pour régler les problèmes personnels qui concernent ma vie privée.” Selon les sources de Bloomberg, Ubisoft aurait par ailleurs diffusé une autre version de son fameux communiqué en interne. Cette dernière aurait été accueillie avec beaucoup de scepticisme de la part des salariés du studio. Enfin, d’autres studios vidéoludiques ont été impactés par cette vague d’accusations. Games Industry rappelle, par exemple, que le scénariste Chris Avellone, notamment engagé par Techland pour Dying Light 2, a lui aussi été accusé d’abus sexuel. Sollicité, Ubisoft n’a pour le moment pas communiqué plus de détails sur l’affaire.

Source: EnGadget