iPhone 14 : pour tester le détecteur de collision, un youtubeur provoque un accident

Apple

Par Amandine Jonniaux le

Pour être certain de la fiabilité de la fonction détection d'accident sur l'iPhone 14, un youtubeur a provoqué un véritable crash routier.

iPhone 14 Pro et iPhone 14 Pro Max
© Apple

Les iPhone 14 ont été officialisés il y a quelques jours. En dehors de leur très nette augmentation de prix, la nouvelle génération de smartphones à la pomme s’est aussi illustrée par ses nouvelles fonctionnalités, et notamment sa fonction de détection d’accident. Un argument de vente que la marque a présenté comme majeur, puisqu’il serait capable de prévenir automatiquement les secours en cas de collision dans son véhicule.

Le détecteur d’accident testé en conditions réelles

Pour découvrir si la nouvelle fonctionnalité présentée par la marque américaine vaut réellement de dépenser 1000€ dans un téléphone intelligent, le youtubeur TechRax, spécialisé dans les tests extrêmes d’objets connectés, a tenté un crash test en conditions réelles. Après avoir attaché un iPhone 14 sur l’appui-tête du siège conducteur d’un véhicule contrôlé à distance, l’équipe de vidéastes a mis en scène plusieurs accidents : collision, crash dans un mur de voitures… Peu importe la vitesse d’impact, l’iPhone est toujours parvenu à détecter l’accident, et à déclencher le compte à rebours d’appel d’urgence. L’équipe a ensuite été en mesure d’annuler l’appel aux secours en désactivant manuellement le SOS.

Le système de détection d’accident proposé nativement par l’iPhone 14 semble donc particulièrement efficace, du moins si l’on en croit les résultats de TechRax, détaillés dans une vidéo postée il y a quelques heures, et déjà visionnée plus de 80 000 fois. Évidemment, cela ne prouve pas la fiabilité de l’outil en cas d’impacts plus importants, et sans doute moins contrôlés.

Apple veut miser sur la sécurité en voiture

Largement mis en avant durant la keynote de présentation du dernier iPhone, le détecteur d’accident fonctionne grâce à la mesure en temps réel de plusieurs capteurs intégrés au smartphone. Entre le gyroscope, l’accéléromètre, le GPS, le baromètre et le microphone, l’outil nécessite le mélange d’une palanquée de mesures simultanées pour déterminer précisément lorsqu’un accident survient. Activée par défaut sur les appareils next-gen de la Pomme, le détecteur d’accident est accessible sur les iPhone 14, mais aussi sur Apple Watch SE, Apple Watch Series 8 et Apple Watch Ultra.

iPhone 13 Pro vs iPhone 14 Pro : ces très chères nouveautés

Antivirus Bitdefender Plus
Antivirus Bitdefender Plus
Par : Bitdefender
Source: TechRax

5 Commentaires

  1. Zineke

    22 septembre 2022 at 9:31

    L option inutile sur une caisse moderne elle sont toutes équipées du système d alerte automatique.

  2. Mccawley

    22 septembre 2022 at 9:48

    Allé, un grande majorité des gens ne vont lire que le Titre de cet article et partir en guerre avec le slogan : Apple provoque des accidents. Bien joué le titre putaclic.

  3. Ploppi

    22 septembre 2022 at 9:51

    Le truc c’est qu’en France ( et en Europe?) c’est une fonction obligatoire sur tout les véhicule neuf depuis quelques années maintenant… donc l’IPhone ne sert pas à grand chose au final.

    Peut être pour les anciens véhicules…. mais qui achète un IPhone à ce prix en ayant une vieille voiture obsolète….

  4. Mccawley

    22 septembre 2022 at 10:37

    J’ai pour ma part un véhicule récent neuf de moins de 3 ans, mais qui ne possède pas d’option de détection d’accident, donc cette nouveauté est pour moi hyper intéressante. ( et je ne suis pas sur qu’on puisse comparer le prix d’un téléphone à celui d’une voiture, a moins qu’on puisse avoir une voiture neuve avec cette option pour 1000€ ^^ )

  5. accident ?

    22 septembre 2022 at 11:07

    Le titre putaclic de cet article était-il un accident par contre ? Car non, il ne provoque aucun accident, il ne fait que simuler des collisions et des crash tests… le JDG, toujours plus loin dans la désinformaton…

    Par contre, il serait intéressant de voir à partir de quelle intensité l’iPhone déclenche l’alerte SOS. Un accident de voiture ou une collision, ça fait forcément bouger violemment les capteurs et le bruit est suffisant pour que l’iPhone détecte ledit accident. Mais le SOS marche-til aussi pour des accidents plus “mineurs” tel accidents de vélo ? Ou au contraire, le SOS ne se met-il pas en route pour une simple chute (donc inutile) ? On ne doute pas que sur des évènements lourds, l’iPhone puisse détecter la dangerosité. Mais avoir un seuil de déclenchement serait pas mal pour éviter d’appeler les urgences si le tél tombe d’une poche/sac à dos lors d’un trajet à vélo à une certaines vitesses.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *