Dossier

C’est parti pour Google Chrome

Tests et Impressions

Par webcontact le

Suite à une fuite la nuit dernière, on apprenait ICI ce matin l’arrivée de Chrome, le navigateur internet de Google. Du coup, le moteur de recherche a organisé des conférences de presse surprises un peu partout dans le monde. De même, sera disponible en live sur le net une conférence de presse à visionner ICI à 20h pour nous autres français.

De ce que j’ai retenu, Google pense que Chrome va changer la façon d’utiliser les navigateurs. En effet, pour Google et pour nous tous d’ailleurs, Internet a changé, et quand on est devant un écran, on y passe beaucoup de temps (sur la toile hein ? Pas que l’écran 😛 ). Chrome se veut donc plus stable, plus rapide et plus robuste par rapport aux autres navigateurs et veut être prêt pour l’internet de demain.


Au niveau des différences, on notera déjà que Chrome est Open Source, ce qui veut dire qu’on trouvera sans doute dans un futur plus ou moins proche des versions dérivées, payantes ou pas. A côté, la navigation et la page web est au centre de Chrome, du coup, la barre des onglets est situé dans la barre du haut. Google Chrome apporte aussi la gestion de processus au niveau des onglets et des plug-ins, ce qui signifie que lorsqu’un onglet ou un plug-in plante, ce n’est pas tout le navigateur qui plante mais seulement l’onglet ou le plug-in, on peut ainsi tuer n’importe quel processus et continuer notre navigation.

Chrome intègre la Technologie V8, soit un tout nouveau moteur de Javascript et ce que j’ai vu, j’avoue avoir été bluffé par la rapidité d’exécution sur des pages tests. J’attends bien évidemment des tests en réel mais ça s’annonce plutôt bien.

Une des autres nouveautés de Chrome est l’arrivée de l’OmniBox, une barre de recherche intégrée à la barre de saisie d’adresse. Avec l’OmniBox, vous pourrez ainsi faire vos recherches, gérer votre navigation, les urls ou encore les suggestions. Le moteur de recherche est pour le coup vraiment intégré dans le navigateur. Pour exemple au niveau des suggestions, on tape amazon.fr dans l’OmniBox, puis Tab et on tape Carla et là, l’OmniBox devient une recherche directe dans Amazon.fr. De même, rien ne vous empêchera d’utiliser de cette manière des recherches sur Yahoo! Search, Live Search, Cuil ou tout autres moteurs de recherches. On aboutit ainsi à une utilisation transparente des moteurs de recherches et Google ne compte pas ainsi imposer son moteur de recherche.

Basé sur le Webkit d’Apple, Chrome vous permettra d’avoir un mode privé nommé Incognito, ce qui vous permettra d’aller voir des sites p0rn en tout quiétude, hein ? Pour ce qui est l’historique, Chrome indexe dès le départ tout l’historique et le contenu surfé, du coup, la recherche dans l’historique vous permettra de retrouver le plus simplement du monde du contenu. Pour revenir vite fait aux onglets, on peut faire du Drag&Drop des onglets entre les fenêtres, histoire de vous permettre de mieux organiser votre espace de travail. De même, chaque fois que ouvrez un nouvel onglet, vous n’aurez plus le choix qu’entre la page de démarrage ou une page blanche mais toutes les options de navigations comme la recherche, les favoris, les dernières pages visitées, les pages les plus vues, et tout et tout.

Et enfin, on notera, même si Google est resté discret, la technologie Google Gears qui permettra aux applications webs d’être utiliser en offline.

Dans tous les cas, rien ne vaut un test par vous-même, c’est donc par ICI pour le téléchargement et ICI pour toutes les infos telles que des captures d’écrans, vidéos et tout et tout. Et enfin, les versions Mac OSX et Linux ne devraient pas voir le jour avant plusieurs mois mais vous pourrez toujours vous consoler avec un site dédié à leur développement ICI.

Suite à une fuite la nuit dernière, on apprenait ICI ce matin l’arrivée de Chrome, le navigateur internet de Google. Du coup, le moteur de recherche a organisé des conférences de presse surprises un peu partout dans le monde. De même, sera disponible en live sur le net une conférence de presse à visionner ICI à 20h pour nous autres français.

De ce que j’ai retenu, Google pense que Chrome va changer la façon d’utiliser les navigateurs. En effet, pour Google et pour nous tous d’ailleurs, Internet a changé, et quand on est devant un écran, on y passe beaucoup de temps (sur la toile hein ? Pas que l’écran 😛 ). Chrome se veut donc plus stable, plus rapide et plus robuste par rapport aux autres navigateurs et veut être prêt pour l’internet de demain.


Au niveau des différences, on notera déjà que Chrome est Open Source, ce qui veut dire qu’on trouvera sans doute dans un futur plus ou moins proche des versions dérivées, payantes ou pas. A côté, la navigation et la page web est au centre de Chrome, du coup, la barre des onglets est situé dans la barre du haut. Google Chrome apporte aussi la gestion de processus au niveau des onglets et des plug-ins, ce qui signifie que lorsqu’un onglet ou un plug-in plante, ce n’est pas tout le navigateur qui plante mais seulement l’onglet ou le plug-in, on peut ainsi tuer n’importe quel processus et continuer notre navigation.

Chrome intègre la Technologie V8, soit un tout nouveau moteur de Javascript et ce que j’ai vu, j’avoue avoir été bluffé par la rapidité d’exécution sur des pages tests. J’attends bien évidemment des tests en réel mais ça s’annonce plutôt bien.

Une des autres nouveautés de Chrome est l’arrivée de l’OmniBox, une barre de recherche intégrée à la barre de saisie d’adresse. Avec l’OmniBox, vous pourrez ainsi faire vos recherches, gérer votre navigation, les urls ou encore les suggestions. Le moteur de recherche est pour le coup vraiment intégré dans le navigateur. Pour exemple au niveau des suggestions, on tape amazon.fr dans l’OmniBox, puis Tab et on tape Carla et là, l’OmniBox devient une recherche directe dans Amazon.fr. De même, rien ne vous empêchera d’utiliser de cette manière des recherches sur Yahoo! Search, Live Search, Cuil ou tout autres moteurs de recherches. On aboutit ainsi à une utilisation transparente des moteurs de recherches et Google ne compte pas ainsi imposer son moteur de recherche.

Basé sur le Webkit d’Apple, Chrome vous permettra d’avoir un mode privé nommé Incognito, ce qui vous permettra d’aller voir des sites p0rn en tout quiétude, hein ? Pour ce qui est l’historique, Chrome indexe dès le départ tout l’historique et le contenu surfé, du coup, la recherche dans l’historique vous permettra de retrouver le plus simplement du monde du contenu. Pour revenir vite fait aux onglets, on peut faire du Drag&Drop des onglets entre les fenêtres, histoire de vous permettre de mieux organiser votre espace de travail. De même, chaque fois que ouvrez un nouvel onglet, vous n’aurez plus le choix qu’entre la page de démarrage ou une page blanche mais toutes les options de navigations comme la recherche, les favoris, les dernières pages visitées, les pages les plus vues, et tout et tout.

Et enfin, on notera, même si Google est resté discret, la technologie Google Gears qui permettra aux applications webs d’être utiliser en offline.

Dans tous les cas, rien ne vaut un test par vous-même, c’est donc par ICI pour le téléchargement et ICI pour toutes les infos telles que des captures d’écrans, vidéos et tout et tout. Et enfin, les versions Mac OSX et Linux ne devraient pas voir le jour avant plusieurs mois mais vous pourrez toujours vous consoler avec un site dédié à leur développement ICI.