Test

Test flash : enceintes Acou//Sticks de AV Concept

Audio

Par Pierre le

Aujourd’hui, ce sont des enceintes pour votre téléviseur que nous testons sur le Journal du Geek, mais pas n’importe quelles enceintes : les “plus fines du marché”. AV Concept a en effet sorti il y a peu les enceintes Acou//Sticks, donc tout le concept réside dans leurs formes allongées et leur épaisseur de seulement deux centimètres. Très design, ces enceintes se veulent discrètes et parfaite pour votre installation. Mais que valent réellement les Accou//Sticks ? Réponse dans ce test.

Design

Une fois qu’elles sont sorties de leurs boites, la première chose qui frappe avec les enceintes Acc//Sticks est leur design. Très épuré, leur design est assez réussi et est fait pour s’adapter à tous les types d’intérieurs. Faits en aluminium, leur ton métallisé fait assez chic, et les haut-parleurs noirs ne viennent pas entacher ce design assez joli. Si vous préférez les couleurs un peu plus sobres, sachez que les Acou//Sticks sont également disponibles en noir. Les deux enceintes se caractérisent également par leur légèreté (460 grammes chacune), et leur forme de bâtons plats. Mesurant 65,6 cm de haut, et 3,7 com de largeur, elles sont assez discrètes et ont pour buter de ne pas choquer lorsqu’elles sont accrochées sur le mur derrière votre téléviseur. La grande force de ses enceintes reste tout de même leur épaisseur, ne dépassant pas les deux centimètres.

Les enceintes peuvent être installées avec un amplificateur Bluetooth (vendu séparément) qui reprend le design des enceintes. Plus petit que les enceintes l’amplificateur adopte une hauteur de 134,5 mm, 37 mm de largeur et également 2 centimètres d’épaisseur. Cet amplificateur ne sert pas seulement pour le Bluetooth, mais vous permettra également de gérer votre installation, avec un bouton d’allumage, des boutons de volume, les basses ou alors le surround. Il sera également le coeur de vos branchements, tous les fils étant reliés à ce petit boitier. Nous regrettons tout de même que des vilains fils dépassent du dessous du boitier, ce qui vous obligera à le cacher pour plus d’esthétisme. C’est un peu dommage, étant donné que le design du produit est plutôt bien fini.

Avec ceci, l’ampli est livré avec un câble d’alimentation, un convertisseur Jack 3.5 mm qui fera le lien entre le boitier et les enceintes, et un cordon stéréo. AV Concept fournit également les vis et les chevilles pour accrocher les enceintes Acou//Sticks au mur, à moins que vous fassiez le choix de les coller avec des stickers doubles-faces, également fournis avec l’installation (prenez alors garde à votre tapisserie qui n’y survivra pas).

Caractéristiques

Puisque le design ne fait pas tout, passons maintenant à la partie caractéristique du produit. Tout d’abord, notons la présence de 2 haut-parleurs sur chaque enceinte. Ces derniers dégagent une puissance de 40 Watts, ce qui est, avouons-le, assez faible pour des enceintes de salon. Elles adoptent également une fréquence de résonance de 160Khz, d’un niveau de pression acoustique de 90dB, d’une gamme de fréquences de 160 Hz ~ 20KHz et enfin d’une impédance de 4 Ω.

Concernant l’amplificateur qui sert également à contrôler votre installation, celui-ci dispose d’une impédance de 8Ω, d’une puissance de 2W RMS en stéréo, d’une distorsion harmonique allant jusqu’à 10% du volume max et enfin du Bluetooth qui adopte une porté de 10 mètres.

Bref, des caractéristiques pas si exceptionnelles que cela, qui font un peu peur. Nous allons voir si cette impression se confirme lors de leur utilisation sur un téléviseur.

Utilisation

La première impression après l’installation des Acou//sticks n’est pas réellement engageante. Mais avant de passer au son, attardons-nous encore un peu sur leur design. Lors de leur sortie de la boite, leur apparence impressionne par leur pureté et leur simplicité, mais bizarrement, cette impression s’estompe lors de l’installation. En effet, le produit placé sur un mur et entourant un téléviseur, le design fait au final un peu cheap (cela dépend aussi du type de TV que vous avez et du design de celle-ci). De même, leur largeur assez fine de 3,7 cm les dessert au final. Elles ressemblent en effet plus à des enceintes portables qu’à des réelles enceintes de salon. De même, si leur épaisseur de deux centimètres est appréciable, leur forme bombée donne une impression bizarre lorsqu’elles sont accrochées à un mur. Ceci n’est sans doute qu’un avis subjectif, et certains pourront apprécier le style de ces enceintes lorsqu’elles sont installées. Bref, passons cette impression assez étrange pour nous intéresser au son.

Le son sur les Acou//Sticks n’est pas réellement au point, et c’est bien dommage. En effet, les basses sont inexistantes, et le son adopte un grain assez désagréable. Je ne vais pas dire que celui-ci grésille, il est en réalité parfaitement clair, mais un grain perceptible gâche le plaisir de l’écoute. Aprés avoir contacté AV Concept il s’avère que ce “bruit” vient de l’ampli qui fait partie d’une série défaillante, le constructeur nous a assuré que cela avait été corrigé quelques jours après sa sortie. De même, les enceintes de 40W ont du mal à émettre le son, et il vous faudra augmenter le volume pour entendre quelque chose, d’où le grain désagréable des enceintes et le manque de basses. Dans un appartement parisien où le bruit de la rue est continuel, le son des enceintes est assez discret.

En fait, on à l’impression que ces enceintes feront mieux si elles sont reliées à une installation existante avec un véritable ampli. Chose que nous n’avons malheureusement pas pu tester.

Ce son n’est pas réellement handicapant lors du visionnage de programme Tv, mais lors d’un visionnage de film ou pendant une partie de jeux vidéo, les choses se gâtent. Avez-vous déjà regardé un film sur un laptop, avec le son provenant des enceintes de la machine ? C’est exactement la même impression que dégagent ces enceintes. Lors d’une partie de Gears of War 3 sur votre Xbox 360 par exemple, le manque de basses enlèvera tout le côté épique des affrontements. C’est bien simple, les enceintes incorporées à un téléviseur sont de bien meilleure qualité que les Acou//Sticks, et cela est vraiment dommage.

Mais il n’y a pas que des points noirs. Le Bluetooth est assez réactif par exemple, et le son de vos différents terminaux (tablette, smartphone…) se répercutera sans problème sur vos enceintes, mais cela n’est pas suffisant pour un produit qui a quelques lacunes niveau technique et qui est proposé tout de même à 199 euros sans l’ampli (+119 euros). Bref, le son n’est pas au top pour un produit qui devrait être impeccable à ce niveau.

Conclusion

Le premier essai d’AV Concept dans le domaine audio de salon ne s’avère pas globalement concluant, et c’est dommage. Le principal atout des enceintes, c’est-à-dire leur finesse inégalée, est desservi par le manque de percussion du son, qui reste relativement absent. AV Concept a donc tout misé sur le travail et la finesse de ses enceintes, en délaissant l’essentiel. Nous espérons tout de même que l’entreprise française continue sur sa lancée, pour nous proposer plus tard des produits au design réussi, avec un son impeccable cette fois-ci.

Site du constructeur
Prix des enceintes (40W) : 199 euros
Prix de l’ampli : 119 euros

Aujourd’hui, ce sont des enceintes pour votre téléviseur que nous testons sur le Journal du Geek, mais pas n’importe quelles enceintes : les “plus fines du marché”. AV Concept a en effet sorti il y a peu les enceintes Acou//Sticks, donc tout le concept réside dans leurs formes allongées et leur épaisseur de seulement deux centimètres. Très design, ces enceintes se veulent discrètes et parfaite pour votre installation. Mais que valent réellement les Accou//Sticks ? Réponse dans ce test.

Design

Une fois qu’elles sont sorties de leurs boites, la première chose qui frappe avec les enceintes Acc//Sticks est leur design. Très épuré, leur design est assez réussi et est fait pour s’adapter à tous les types d’intérieurs. Faits en aluminium, leur ton métallisé fait assez chic, et les haut-parleurs noirs ne viennent pas entacher ce design assez joli. Si vous préférez les couleurs un peu plus sobres, sachez que les Acou//Sticks sont également disponibles en noir. Les deux enceintes se caractérisent également par leur légèreté (460 grammes chacune), et leur forme de bâtons plats. Mesurant 65,6 cm de haut, et 3,7 com de largeur, elles sont assez discrètes et ont pour buter de ne pas choquer lorsqu’elles sont accrochées sur le mur derrière votre téléviseur. La grande force de ses enceintes reste tout de même leur épaisseur, ne dépassant pas les deux centimètres.

Les enceintes peuvent être installées avec un amplificateur Bluetooth (vendu séparément) qui reprend le design des enceintes. Plus petit que les enceintes l’amplificateur adopte une hauteur de 134,5 mm, 37 mm de largeur et également 2 centimètres d’épaisseur. Cet amplificateur ne sert pas seulement pour le Bluetooth, mais vous permettra également de gérer votre installation, avec un bouton d’allumage, des boutons de volume, les basses ou alors le surround. Il sera également le coeur de vos branchements, tous les fils étant reliés à ce petit boitier. Nous regrettons tout de même que des vilains fils dépassent du dessous du boitier, ce qui vous obligera à le cacher pour plus d’esthétisme. C’est un peu dommage, étant donné que le design du produit est plutôt bien fini.

Avec ceci, l’ampli est livré avec un câble d’alimentation, un convertisseur Jack 3.5 mm qui fera le lien entre le boitier et les enceintes, et un cordon stéréo. AV Concept fournit également les vis et les chevilles pour accrocher les enceintes Acou//Sticks au mur, à moins que vous fassiez le choix de les coller avec des stickers doubles-faces, également fournis avec l’installation (prenez alors garde à votre tapisserie qui n’y survivra pas).

Caractéristiques

Puisque le design ne fait pas tout, passons maintenant à la partie caractéristique du produit. Tout d’abord, notons la présence de 2 haut-parleurs sur chaque enceinte. Ces derniers dégagent une puissance de 40 Watts, ce qui est, avouons-le, assez faible pour des enceintes de salon. Elles adoptent également une fréquence de résonance de 160Khz, d’un niveau de pression acoustique de 90dB, d’une gamme de fréquences de 160 Hz ~ 20KHz et enfin d’une impédance de 4 Ω.

Concernant l’amplificateur qui sert également à contrôler votre installation, celui-ci dispose d’une impédance de 8Ω, d’une puissance de 2W RMS en stéréo, d’une distorsion harmonique allant jusqu’à 10% du volume max et enfin du Bluetooth qui adopte une porté de 10 mètres.

Bref, des caractéristiques pas si exceptionnelles que cela, qui font un peu peur. Nous allons voir si cette impression se confirme lors de leur utilisation sur un téléviseur.

Utilisation

La première impression après l’installation des Acou//sticks n’est pas réellement engageante. Mais avant de passer au son, attardons-nous encore un peu sur leur design. Lors de leur sortie de la boite, leur apparence impressionne par leur pureté et leur simplicité, mais bizarrement, cette impression s’estompe lors de l’installation. En effet, le produit placé sur un mur et entourant un téléviseur, le design fait au final un peu cheap (cela dépend aussi du type de TV que vous avez et du design de celle-ci). De même, leur largeur assez fine de 3,7 cm les dessert au final. Elles ressemblent en effet plus à des enceintes portables qu’à des réelles enceintes de salon. De même, si leur épaisseur de deux centimètres est appréciable, leur forme bombée donne une impression bizarre lorsqu’elles sont accrochées à un mur. Ceci n’est sans doute qu’un avis subjectif, et certains pourront apprécier le style de ces enceintes lorsqu’elles sont installées. Bref, passons cette impression assez étrange pour nous intéresser au son.

Le son sur les Acou//Sticks n’est pas réellement au point, et c’est bien dommage. En effet, les basses sont inexistantes, et le son adopte un grain assez désagréable. Je ne vais pas dire que celui-ci grésille, il est en réalité parfaitement clair, mais un grain perceptible gâche le plaisir de l’écoute. Aprés avoir contacté AV Concept il s’avère que ce “bruit” vient de l’ampli qui fait partie d’une série défaillante, le constructeur nous a assuré que cela avait été corrigé quelques jours après sa sortie. De même, les enceintes de 40W ont du mal à émettre le son, et il vous faudra augmenter le volume pour entendre quelque chose, d’où le grain désagréable des enceintes et le manque de basses. Dans un appartement parisien où le bruit de la rue est continuel, le son des enceintes est assez discret.

En fait, on à l’impression que ces enceintes feront mieux si elles sont reliées à une installation existante avec un véritable ampli. Chose que nous n’avons malheureusement pas pu tester.

Ce son n’est pas réellement handicapant lors du visionnage de programme Tv, mais lors d’un visionnage de film ou pendant une partie de jeux vidéo, les choses se gâtent. Avez-vous déjà regardé un film sur un laptop, avec le son provenant des enceintes de la machine ? C’est exactement la même impression que dégagent ces enceintes. Lors d’une partie de Gears of War 3 sur votre Xbox 360 par exemple, le manque de basses enlèvera tout le côté épique des affrontements. C’est bien simple, les enceintes incorporées à un téléviseur sont de bien meilleure qualité que les Acou//Sticks, et cela est vraiment dommage.

Mais il n’y a pas que des points noirs. Le Bluetooth est assez réactif par exemple, et le son de vos différents terminaux (tablette, smartphone…) se répercutera sans problème sur vos enceintes, mais cela n’est pas suffisant pour un produit qui a quelques lacunes niveau technique et qui est proposé tout de même à 199 euros sans l’ampli (+119 euros). Bref, le son n’est pas au top pour un produit qui devrait être impeccable à ce niveau.

Conclusion

Le premier essai d’AV Concept dans le domaine audio de salon ne s’avère pas globalement concluant, et c’est dommage. Le principal atout des enceintes, c’est-à-dire leur finesse inégalée, est desservi par le manque de percussion du son, qui reste relativement absent. AV Concept a donc tout misé sur le travail et la finesse de ses enceintes, en délaissant l’essentiel. Nous espérons tout de même que l’entreprise française continue sur sa lancée, pour nous proposer plus tard des produits au design réussi, avec un son impeccable cette fois-ci.

Site du constructeur
Prix des enceintes (40W) : 199 euros
Prix de l’ampli : 119 euros