Oui, je sais, ce n’est pas un réflex au sens propre du terme mais le Lumix GH3 a pris un peu d’embonpoint par rapport à son prédécesseur, le GH2, et je trouve tout à fait normal de le classer en comparaison avec les réflex vidéo même si ce n’est qu’un hybride.

Dans tous les cas et Photokina 2012 oblige, Panasonic vient de frapper un grand coup avec l’annonce du Lumix GH3, surtout pour les vidéastes. En effet, la marque japonaise nous propose enfin un appareil expert vendeur de rêve. Le Panasonic Lulmix GH3 vous propose ainsi dans ses entrailles, un nouveau capteur Live MOS Micro4/3 de 17,20 Mégapixels (16,05 Mégapixels effectifs), l’enregistrement de vidéos en Full HD 1080p à 60, 50, 30, 25, 24fps, un mode ALL-I à 72Mbits/s (Ouch !), une sortie HDMI non compressée, une entrée micro en 3,5mm (enfin !), une sortie casque, une fonction Time Code, un mode Slow Motion, un mode 1:1, une sensibilité allant jusqu’à 12800 ISO, l’enregistrement de RAW, une vitesse en rafale de 6fps et jusqu’à 22fps en 4 Mégapixels, un viseur électronique OLED de 1,744M de points, un écran OLED orientable de 3″ avec une résolution de 610k points, le WiFi, une vitesse d’obturation allant jusqu’à 1/4000s, de nouvelles batteries de 1860mAh (contre 1200mAh pour le GH2), le tout dans un boîtier entièrement tropicalisé avec une taille de 132,9×93,4x82mm pour 470g (550g avec batterie). Comptez 1199€.


A titre d’exemple, c’est avec Philip Bloom que Panasonic s’est associé pour l’exploitation du Lumix GH3 afin de nous proposer le court-métrage Genesis.

Et la galerie photo :