On pensait qu’il y aurait eu une sorte de limite entre smartphone et tablette, une limite à ne pas franchir. Le plus grand smartphone devait rester le Samsung Galaxy Note 2 et après, on serait passé aux tablettes de 7″. Eh bien ce n’est pas la vision des constructeurs puisque cette année voit l’arrivée massive des smartphones avec une taille d’écran entre 6″ et 6,5″.

Avant même la rentrée, on se retrouve déjà avec pas moins de trois smartphones avec une telle diagonale, le Huawei Ascend Mate, le très récent Sony Xperia Z Ultra et le Samsung Galaxy Mega 6.3. Ce n’est cependant pas la première fois pour la marque coréenne. En effet, l’année dernière, Samsung avait déjà sorti des lecteurs multimédia portables XXL mais ça restait des lecteurs multimédias considérées comme des mini tablettes.

L’arrivée de ces smartphones XXL traduit un changement de nos usages et on ne le voit pas encore forcément. La question est maintenant de savoir s’il y a une place sur le marché avec ces appareils situés clairement entre un smartphone et une tablette. Samsung semble y croire et nous, on y a joué avec pendant quelques temps afin de nous faire notre idée sur un tel format.

SAMSUNG CSC

Les Caractéristiques

Je pense que vous connaissez déjà les caractéristiques techniques de la bête mais pour rappel :

- Ecran Super LCD de 6,3″ avec une résolution 1280×720 soit 233dpi
- Processeur Qualcomm Snapdragon 400 dual-core cadencé à 1,7Ghz
- 8Go de mémoire interne
- 1,5Go de RAM
- Port MicroSD
- APN avec un capteur rétro-éclairé de 8 Mégapixels
- Objectif grand angle de 28mm F/2,6
- Caméra visio de 1,9 Mégapixels
- Bluetooth 4.0
- WiFi b/g/n/ac, Dual Band 2,5+5Ghz
- NFC
- GPS + Boussole, accéléromètre
- Port Micro SIM
- Batterie de 3200 mAh
- Android 4.2 Jelly Bean + TouchWiz
- Taille de 167,6x88x8mm pour un poids de 199g.

Du côté du packaging, rien de particulier puisqu’on retrouve le smartphone, un câble MicroUSB, un chargeur USB, des écouteurs intra-auriculaires et des notices pour une première utilisation. On notera la présence en plus d’une carte mémoire MicroSD de 4Go.

Pour le prix, comptez officiellement 499€.

Le Design

Depuis que le Samsung Galaxy S4 est sorti officiellement fin avril, la marque coréenne a opéré une stratégie visant à garder une certaine homogénéité entre ses produits. Il est donc normal de retrouver le design du smartphone porte-drapeau de la marque. La finition est exactement la même quand vous avez les deux produits en main. On lui retrouve donc bien évidemment le même design avec cette tranche argentée mais aussi les mêmes reproches que le Galaxy S4 telle que la finition plastique. Comme je le dis depuis un certain temps avec les produits Samsung, c’est clairement en dessous d’un HTC One ou des Apple iPad en terme de finition, mais cela n’est pas si choquant en dehors de l’aspect trop glossy de l’appareil.

SAMSUNG CSC

C’est à votre première prise en main du Galaxy Mega 6.3 que vous allez instinctivement le classer en tant que smartphone et non tablette. Alors oui, l’écran est grand pour un smartphone. On est à peine à 0,7″ de moins qu’une tablette de 7″ ou 1,6″ seulement d’un iPad mini. Mais contrairement aux tablettes, le Galaxy Mega 6.3 tient très bien en main. Alors qu’avec les tablettes de 7″, je tenais la tablette du bout des doigts, le Galaxy Mega 6.3 se tient exactement comme un Galaxy Note 2 un peu plus grand. La prise en main se fait donc comme un smartphone. Si on compare vraiment, le Galaxy Mega 6.3 est à peine plus large qu’un Galaxy Note 2 et il se paie même le luxe d’être plus fin pour à peine 19g de plus. Le Galaxy Mega 6.3 peut s’utiliser à une main, principalement pour la consultation, mais pour que cela soit confortable et que vous n’ayez pas à faire le contorsionniste, vous utiliserez vos deux mains pour sûr. J’ai bien essayé de faire des choses à une main mais c’est quasi mission impossible si on veut garder un peu de confort.

SAMSUNG CSC

Avec un écran de 6,3″, le Galaxy Mega 6.3 n’est clairement pas taillée pour une poche de jean, il est pré-destiné à une veste ou un sac, le tout en couple avec un kit mains-libres. Je pensais que le format de 8″ comme l’iPad mini ou la Galaxy Note 8.0 était le meilleur compromis en terme de mobilité. Eh bien, j’avoue avoir été agréablement surpris par ce format de 6,3″. Non seulement je tenais mieux l’appareil en main mais son poids de seulement 199g (contre 330g en moyenne sur les tablettes de 7″/8″) est idéal pour ne pas fatiguer votre bras. Bon, vous vous en doutez bien, après être passé par le Galaxy Mega, le Galaxy S4 fait tout petit mais alors vraiment tout petit. C’est peut-être un bon moyen pour faire adopter les smartphones de 5″.

SAMSUNG CSC

On retrouve ainsi en façade l’écran de 6,3″ avec une résolution de 1280×720. En haut de l’écran se trouve le logo Samsung avec au dessus un haut-parleur et à sa droite les capteurs de proximité et de luminosité ainsi que la caméra visio de 1,9 Mégapixels. En bas de l’écran se trouve le bouton d’accueil avec ses deux boutons sensitifs (Option et Retour) si typique à la gamme Galaxy. Du coup, c’est avec un double clic sur le bouton d’accueil qui vous permettra d’accéder à S Voice et un appui long pour faire apparaître Google Now ou le menu multi-tâches.

SAMSUNG CSC

Au niveau du dos, on retrouve donc le dos plastique glossy avec en haut l’APN rétro éclairé de 8 Mégapixels ainsi que son flash juste en dessous avec plus bas le logo Samsung et tout en bas le haut-parleur multimédia. Le dos peut se retirer et se faire remplacer avec un des nombreux accessoires disponibles comme la S View Cover. Une fois le dos retiré, vous aurez accès aux ports Micro SIM et MicroSD. La batterie de 3200mAh est bien évidemment interchangeable. Sur la tranche haute se trouve juste la prise jack de 3,5mm, un micro ainsi qu’un port IrDA (Indrarouge) comme sur le Galaxy S4. Sur la tranche droite se trouvent le bouton de mise sous tension et/ou de veille. Sur la tranche de gauche, vous retrouverez les deux boutons de volume. Et enfin, sur la tranche du bas, vous retrouverez le port MicroUSB compatible MHL ainsi que les deux haut-parleurs de la tablette.

SAMSUNG CSC

Malgré la taille de l’écran, le Galaxy Mega 6.3 ne vient pas vampiriser la gamme Galaxy Note et ne propose donc pas de stylet S Pen. Perso, cela ne m’a pas trop gêné dans l’absolu puisqu’avec le Galaxy Note 2, je devais passer quelque chose comme 95% de mon temps sans S Pen…

Ecran et Son

Alors que la mode est au Full HD avec une résolution de 1920×1080, le choix d’un écran LCD de 6,3″ avec une résolution seulement HD soit 1280×720 peut décevoir. En effet, avec une densité de 233 ppp, on pouvait s’attendre au pire, ou au moins à la même chose que les écrans de tablettes de 7″ ou 8″. Eh bien c’est mieux que ce que j’aurais pu penser. Avec un écran plus grand déjà, on tient déjà l’écran plus loin des yeux, ce qui rend l’expérience agréable. Si on ne fait pas de pixel-peeping, on ne voit pas les pixels, il est clair que ça reste plus agréable que celui d’un Galaxy Note 8.0 ou d’un iPad mini.

SAMSUNG CSC

J’ai été également surpris par les couleurs de cet écran. Certes, ce n’est pas aussi contrasté qu’un écran Super AMOLED mais celui du Galaxy Mega 6.3 s’en sort très bien avec des couleurs plus fidèles et une meilleure gestion de la luminosité. Je ne sais pas trop comment l’expliquer mais avec le Galaxy S4, en milieu extérieur, je jongle énormément avec la luminosité alors que sur le Galaxy Mega 6.3, je n’ai eu aucun soucis, même en plein soleil.

samsung-mega-63-soft-live-05

Avec un écran de cette diagonale, inutile de vous dire que la lecture des contenus multimédias étaient des plus agréables, sans pour autant sacrifier la mobilité. J’ai pu utilisé le smartphone aussi bien pour la lecture de mangas/comics que d’ebooks, le tout sans avoir une seule fois cette sensation que quelque chose n’allait pas. Avec le Galaxy Note 2, les comics et les mangas étaient un peu petit alors que là, ça passait nickel. Moi qui ait l’habitude de lire sur iPad mini, le passage sur le Galaxy Mega 6.3 ne m’a posé aucun problème, quelque soit le contenu multimédia.

SAMSUNG CSC

Concernant le son, j’ai aussi été agréablement surpris puisque je ne m’attendais pas à retrouver un son fort et clair depuis le haut-parleur du smartphone. Cela ne rivalisera jamais avec des enceintes externes mais c’est bien mieux que les smarpthones actuels. En gros, on a un haut-parleur de tablette et non de smartphone.

Utilisation, Performances et Autonomie

Comme vous avez pu le voir dans le résumé des caractéristiques, le Galaxy Mega 6.3 ne vous propose qu’un processeur dual core Qualcomm Snapdragon 400, on est donc loin du Snapdragon 600 quad core du Galaxy S4. Cela aurait pu joué sur les performances mais je vous rappelle que l’écran du Galaxy Mega se limite à une résolution HD soit 1280X720 et non du Full HD 1920×1080 du Galaxy S4. Dans notre usage quotidien, on n’a pas noté de grosses limites à cause du processeur. En fait, ce sont plus les 1,5Go de RAM qui font saccader les pages d’accueils de temps en temps. Si on devait comparer les performances du Galaxy Mega, on est dans les mêmes ordres de grandeur qu’un Galaxy Note 2. On est donc loin des smartphones de dernière génération mais en dehors des jeux très gourmands, le Galaxy Mega vous proposera une expérience utilisateur fluide si vous ne chargez pas les applications à tout va. Il suffit de voir le test d’Epic Citadel en « Ultra High Quality » et donc en HD, on se retrouve avec un framerate similaire au Galaxy S4 en Full HD. 2Go de RAM, cela aurait été bien et j’aurais voulu une version 16Go parce que 8Go de mémoire interne avec TouchWiz, c’est équivalent à 4Go de disponible seulement pour l’utilisateur, c’est peu !

samsung-mega-63-soft-live-17

Pour la partie TouchWiz, le Galaxy Mega 6.3 se base sur la même version qu’on trouve sur le Galaxy S4, c’est donc exactement la même expérience utilisateur si ce n’est qu’avec un écran de 6,3″, Samsung a jugé utile de proposer une grille de 5×5 et non plus 4×4. J’ai eu l’occasion de tester la S View Cover et autant, je n’en voyais pas trop l’utilité sur un Galaxy S4, autant sur le Galaxy Mega, ça prend plus son sens, surtout parce que le smartphone est clairement taillé pour la data et non plus la voix. On notera aussi que le Galaxy Mega ne vous propose pas certaines fonctionnalités apparues avec le Galaxy S4 comme Air Gesture, Smart Scroll ou encore la possibilité de changer la sensibilité de l’écran. Maintenant, ce sont des options que je n’utilisais pas avec le Galaxy S4 donc cela ne m’a trop gêné. Du coup, ça me fait penser que tous ces manques devraient être présents avec le futur Galaxy Note 3.

samsung-mega-63-soft-live-02

En ce qui concerne l’autonomie, avec une batterie amovible de 3200mAh, vous vous en doutez, le Galaxy Mega 6.3 ne déçoit pas. Avec une utilisation plutôt classique orienté smartphone avec un mix entre web et voix, on peut tenir facilement deux jours. J’ai même poussé le vice à avoir la luminosité de l’écran à 100% et en fin de journée, il me restait un peu plus de 30% de batterie.

samsung-mega-63-soft-live-11

Et cet écran de 6,3″ au final alors ? N’est-ce pas trop grand ? En fait, oui, et non. Si on s’en sert pour téléphoner, je serai malhonnête de vous dire que non, ce n’est pas trop grand. Oui, c’est grand et c’est immense même mais ça reste quelque part raisonnable. Je l’ai utilisé tel quel sans kit mains libres dans la rue et très peu de personne ne faisait attention à moi. Alors oui, peut-être que l’effet Galaxy Note/Note 2 est passé par là mais toujours est-il que ça ne choque pas tant que ça apparemment. Maintenant, si on met la voix de côté, on se retrouve avec un smartphone super agréable à utiliser vu la taille de l’écran. Je l’ai déjà dit plus haut, c’est super agréable une telle taille d’écran et ce, pour n’importe quel contenus multimédia. De même pour les jeux-vidéos, ce n’était pas trop grand et pas trop petit, j’adhère à 100%.

APN et Visio

Pour ce qui est de l’APN, le Samsung Galaxy Mega 6.3 vous propose un capteur de 8 Mégapixels, c’est en fait le même que celui des Galaxy S3 et Galaxy Note 2. Même si ça a pris un coup de vieux par rapport aux récents , Xperia Z, Galaxy S4 et Lumia 925, les photos sont nettes et contrastées, surtout quand il y a assez de lumière. Les couleurs sont fidèles quoiqu’un peu trop saturées à mon goût. Par contre, vous vous en doutez le Galaxy Mega 6.3 ne sera sans doute jamais le meilleur en condition de faible luminosité. Dans l’absolu, ce n’est pas mauvais mais il y a clairement mieux.

SAMSUNG CSC

Pour ce qui est de la caméra visio, elle vous propose un capteur de 1,9 Mégapixels, ce qui vous permettra de faire des Google Hangouts ou du Skype en HD. On a testé et quand la connexion est correcte, le rendu des vidéos l’est aussi. Mais bon, rien de surprenant, c’est un peu la même chose qu’avec les ordinateurs portables.

Voici quelques photos prises avec le Samsung Galaxy Mega 6.3 :

Comme je vous l’ai dit plus haut, le Galaxy Mega 6.3 reprend la même version logicielle que le Galaxy S4. On y retrouve donc le même logiciel APN avec ses multiples réglages et modes scènes, pratique, surtout dans les conditions qu’on ne maitrise pas toujours. Par contre, Samsung n’a pas jugé nécessaire de rajouter les fonctions gadgets du Galaxy S4 comme la double photo. Perso, cela ne m’a pas gêné du tout. Attention aussi, en règle général, plus un appareil est grand, moins on est stable alors faudra faire attention.

Conclusion

6

/10

Note JDG

Mega


J’avais de gros à-prioris concernant le Samsung Galaxy Mega 6.3 et son écran XXL. S’il ne pourra clairement pas convenir à tous, dans mon utilisation purement data ou presque, l’appareil du constructeur coréen m’a agréablement surpris. Il est clair que nos usages ont changé (pas pour tous non plus) et si la voix n’est plus votre forme de communication principale, il se peut que vous soyez séduit par ce Galaxy Mega 6.3.

Dans un usage purement data, il aurait même pu avoir une note plus élevée mais avec ses caractéristiques de milieu de gamme et l’ombre du Galaxy Note 3 font qu’il n’aura pas plus aux yeux du grand public et il ne peut, en l’état, ne s’adresser qu’à un public averti qui lui accordera facilement 7/10. Avec Huawei et Sony Mobile, les smartphones XXL ont de l’avenir, surtout parce qu’il est sans doute temps de séparer data et voix dans nos usages. On devrait voir dans un futur plus ou moins proche de plus en plus de combinés Bluetooth, pratique et moins tape-à-l’oeil par rapport aux oreillettes. Si vous cherchez le confort visuel d’une tablette dans un smartphone et ne voulez plus jongler avec deux appareils, le Galaxy Mega 6.3 est peut-être la solution… En attendant l’arrivée des mastodontes chez Samsung et Sony Mobile.

La Galerie Photo