Il y avait la publicité Nescafé, où un jeune inconnu s’était vu proposer de partir à la rencontre de ses « amis » Facebook pendant deux mois et de filmer leur rencontre. La publicité avait fait son petit effet et eu droit à quelques parodies sur le web.

Aujourd’hui, c’est un écossais de 31 ans vivant à Glasgow, Declan Dineen, non apparenté à quelque marque que ce soit, qui a pris l’initiative de partir à la rencontre de ses followers sur Twitter. Pourquoi 150 ? C’est le « nombre maximum d’amis avec lesquels une personne peut entretenir une relation stable à un moment donné de sa vie », d’après l’étude de l’anthropologue britannique et biologiste de l’évolution, Robin Dunbar.

declandineen

En 8 mois de pérégrinations à travers le Royaume-Uni, il a rencontré 150 de ses followers et donné rendez-vous à quelques uns de ses contacts internationaux sur Skype. Si l’initiative peut paraître folle et belle à la fois, elle peut également virer au cauchemar. Qui connait véritablement ses followers sur Twitter quand on n’a jamais rencontré la plupart de ses contacts Facebook… ?

Loin d’être un philanthrope naif ou New Age, il s’est tout de même prémuni de désagréments potentiels : privilégier les lieux publics ou prévoir une possibilité de fuite notamment. Mais déception pour lui :

 j’espérais tomber au moins une fois sur un fou furieux, un vrai psychopathe. Au contraire, tout le monde a été adorable.

Si maintenant les gens se mettent à être cool, où va le monde ?

 

Source ici et

Une erreur dans l'article ? Proposez-nous une correction