Annoncé un peu dans l’ombre du Samsung Galaxy Note 3 (voir notre test) lors de l’IFA 2013 à Berlin en septembre dernier, la marque coréenne en avait profité pour mettre à jour sa tablette de 10,1”, la Galaxy Note 10.1. Disponible depuis novembre dernier, la nouvelle tablette se différencie de l’ancienne avec une nouvelle appellation millésimée cette fois. Bien entendu, tout a changé pour un design proche du Note 3 et des caractéristiques techniques au goût du jour.

On retrouve bien évidemment le S Pen et les technologies Wacom qui ont fait le succès de la gamme et permettent aussi à Samsung de bien différencier ses tablettes de la concurrence. Édition 2014 oblige, la nouvelle Galaxy Note 10.1 corrige normalement les défauts de la version 2013 mais la marque coréenne a-t-elle bien travaillée ?

samsung-GN101-2014-live-01

Les Caractéristiques

Pour rappel sur les caractéristiques, la tablette Samsung Galaxy Note 8.0 vous propose :

- Android 4.3 Jelly Bean
- Surcouche TouchWiz Nature UX 2.0
- Ecran Gorilla Glass 2 LCD de 10.1″
- Résolution de 2560×1600 (299 ppp) au format 16/10
- S Pen / Technologie Wacom
- Processeur Samsung Exynos 5420 ARM Cortex A15 à 1,9Ghz (A15) et 1,3Ghz (A7)
- Processeur Qualcomm SnapDragon 800 à 2,3Ghz pour la version 4G
- Unité graphique Mali T-628 ou Krait 400 pour la version 4G
- 16Go ou 32Go de mémoire interne
- Port mémoire MicroSD
- 3Go de RAM
- APN de 8 Mégapixels
- Caméra visio de 2 Mégapixels
- WiFi a/b/g/n/ac Dual Band
- Bluetooth 4.0 A2DP+EDR
- Accéléromètre, Gyroscope
- A-GPS, GLONASS
- Capteur de luminosité et de proximité
- Sortie MicroUSB compatible MHL
- Batterie de 8220 mAh
- Taille de 243,1×171,4×7,9mm
- Poids de 540g (547g pour la version 4G).

samsung-GN101-2014-live-30

Comme vous pouvez le constater, il y a vraiment deux versions puisque la version 4G embarque un processeur Qualcomm alors que la version WiFi, propose un processeur Exynos de Samsung. Très honnêtement, dans les performances de tous les jours, il y a très peu de chances que vous puissiez voir des différences au niveau de la puissance brute des deux processeurs. N’ayant pu tester que la version WiFi, je ne sais pas si on peut appeler sur la version 4G comme c’était le cas sur la Galaxy Note 8.0. A priori, c’est possible et ça expliquerait le kit mains-libres… Préférez quand même l’utilisation de ce dernier pour ne pas être trop ridicule dans la rue :P

samsung-GN101-2014-live-33

Du côté du packaging, la Galaxy Note 10.1 2014 reprend ce qui a été instauré depuis le Galaxy S4, à savoir une boîte « eco-friendly », en dehors de ce côté écologique, la marque coréenne ne fait pas dans l’originalité. On retrouve ainsi la tablette, les fascicules pour une première prise en main, des écouteurs kit mains-libres, un câble USB pour la synchronisation et la recharge et bien évidemment un chargeur secteur.

Comptez à partir de 549€ pour la version 16Go WiFi et 649€ pour la version 16Go 4G.

Le Design

samsung-GN101-2014-live-02

Alors que la Galaxy Note 8.0 reprenait le design du Galaxy S4, la Galaxy Note 10.1 2014 reprend le design du Galaxy Note 3. Si ce dernier était en mode paysage, il suffirait de faire une homothétie du Note 3 pour obtenir la nouvelle tablette du constructeur coréen. Tout aussi impressionnant, la Galaxy Note 10.1 2014 vous propose le même encombrement que l’iPad Air d’Apple.

samsung-GN101-2014-live-12

Avec un design général plus business, plus anguleux, plus sobre, on retrouve le dos, toujours en plastique, mais avec des faux-airs de cuir du Galaxy Note 3. On retrouve également le rendu au niveau des tranches qui est censé représenter les pages d’un bloc-notes. C’est amusant et ça permet d’avoir une meilleure prise en main mais ce n’est pas forcément du goût de tout le monde.

samsung-GN101-2014-live-08

Comme je l’avais dit pour le Galaxy Note 3, j’aime bien le dos en faux cuir. De près, on devine le plastique mais il est super agréable au toucher avec une texture un peu soft-touch, tout comme à la prise en main. Alors oui, on est loin du niveau des dernières tablettes d’Apple comme l’iPad Air mais ça passe très bien et quelque part, on a moins peur de la rayer. Parce que c’est une tablette, vous ne pourrez pas changer de batterie comme c’est le cas sur le Galaxy Note 3.

samsung-GN101-2014-live-11

Côté description physique, on retrouve sur la façade avant l’écran de 10,1″. En bas de l’écran se trouvent l’éternel bouton d’accueil physique avec de chaque côté les boutons sensitifs (Option et Retour). Le multi-tâches est accessible depuis le bouton d’accueil avec une pression de quelques secondes. Une pression longue sur le bouton Retour permet d’activer la barre de multi-fenêtrages introduite depuis le Galaxy Note 2. En haut de l’écran on visualise le logo Samsung. Autant, ça ne me gênait pas trop d’avoir des boutons physiques sur le Note 3, autant, je les trouve pas super pratique sur la tablette de 10,1”, j’ai passé beaucoup de temps à les chercher. Dans l’absolu, ce n’est pas trop les boutons physiques qui me gêne mais plutôt la prise en charge des tablettes sur Android. Je pense que les développeurs sur Android devraient sérieusement se pencher sur l’optimisation de leur application pour les grandes tablettes Android. Elles ne posent pas trop de soucis sur un écran de 7” ou 8” mais c’est bien plus flagrant sur un écran de 10,1” où l’on voit clairement que toutes les applications sont étirées et qu’on perd beaucoup trop de place.

samsung-GN101-2014-live-09

Les haut-parleurs, auparavant sur la façade, ont été déportés sur les tranches adjacentes respectives. On retrouve dans la tranche du bas le port MicroUSB (compatible MHL), ce qui est à la fois une avancée et un recul. En effet, c’est un pas en avant quand on repense au port propriétaire sur la précédente version. En revanche, pourquoi Samsung n’a pas jugé nécessaire d’intégrer de l’USB 3.0 comme sur le Galaxy Note 3 ? Du côté de la tranche du haut, on retrouve le bouton de mise sous tension et/ou de veille ainsi que les deux boutons de volume et le port InfraRouge. On finit sur la tranche de droite avec le port MicroSD et la tranche de gauche avec le port jack.

L’écran HD et le Son

Du côté de l’écran et parce que la haute définition est devenue une obligation pour les produits haut de gamme, la Galaxy Note 10.1 2014 vous propose un écran LCD (non Gorilla Glass, pourquoi ?!?) de 10,1″ avec une impressionnante résolution WQXGA soit 2560×1600 (contre 1280×800 sur la version précédente). Inutile de vous dire que c’est un énorme pas en avant. Pour ceux qui connaissaient déjà, c’est la même résolution que la Google Nexus 10 mais ici, avec les boutons physiques, on a plus de surface affichage, ce qui n’est pas désagréable. Par ailleurs, la Galaxy Note 10.1 2014 offre la possibilité d’avoir des documents dans la résolution native comme dans Sketchbook d’Autodesk.

samsung-GN101-2014-live-04

Vous vous doutez bien qu’avec un écran LCD et non OLED, les contrastes ne sont pas forcément aussi prononcés que sur le Galaxy Note 3. D’un point de vue purement personnel, j’ai trouvé l’écran très bon dans l’ensemble. Les couleurs sont bien rendues, l’écran est lumineux, les angles de visions sont bons et la définition est telle qu’on ne distingue pas les pixels à l’œil nu. En revanche, il y a toujours ce petit soucis au niveau de la gestion automatique de la luminosité qui reste un peu capricieuse.

samsung-GN101-2014-live-18

Du côté du son, le fait d’avoir bougé les haut-parleurs de la face avant vers les tranches a permis à la tablette d’avoir désormais un son plutôt fort et profond, ce qui est surprenant pour un appareil nomade. Maintenant, cela reste des haut-parleurs et je ne peux que vous conseiller d’utiliser des écouteurs ou un casque ainsi qu’une enceinte externe pour une meilleure expérience sonore.

Utilisation, Performances

Vous le savez maintenant, la Galaxy Note 10.1 2014 embarque les caractéristiques techniques dans l’ère du temps et n’a rien à envier aux autres tablettes haut de gamme de la concurrence. En plus de cela, elle vous propose Android 4.3 Jelly Bean avec la fameuse surcouche TouchWiz. Cette dernière est bien évidemment optimisée pour le S Pen et les applications type plutôt sympathiques dès lors que vous êtes un véritable utilisateur du stylet mais on y reviendra plus tard.

samsung-GN101-2014-soft-live-19

Sur le papier, la Galaxy Note 10.1 2014 a donc tout pour plaire et quand on ne se fie qu’aux benchmarks, c’est un monstre de puissance. Malheureusement, tout n’est pas aussi rose. On le sait, la puissance brute n’est rien si le côté logiciel ne suit pas. C’est un peu le cas avec cette nouvelle tablette et surtout TouchWiz. En effet, Samsung n’a visiblement pas cherché à optimiser sa surcouche si bien qu’on se retrouve avec une interface utilisateur saccadée. C’est d’autant plus dommage que c’est assez fréquent et que ça peut toucher quelques jeux comme Riptide GP2 par exemple ! Pour ceux qui aiment les chiffres, on a bien évidemment lancé les benchmarks habituels et sans surprise, l’Exynos de Samsung s’en sort évidemment très bien. Mais in fine, je ne sais pas pourquoi mais je suis à peu près sûr que la version 4G risque de donner une toute autre expérience.

samsung-GN101-2014-soft-live-51

Pour revenir rapidement à TouchWiz, il faut avouer qu’on commence à bien la connaitre. Et pour peu que vous ayez essayer avec le Galaxy Note 3, c’est quasiment la même intégration avec les saccades en plus. On retrouve ainsi bien évidemment les fonctions liées au S Pen comme Air Command, Air View mais aussi le multi-tâches ou encore les applications Samsung telles que S Voice, S Translator ou encore Samsung Link. Il y a aussi la fonction My Magazine qui est accessible depuis un geste du bas de l’écran vers le haut qui dévoilera une sorte de mini Flipboard avec des news ou votre actualité sur les réseaux sociaux. C’est vraiment dommage que Samsung, avec Flipboard, n’ait pas jugé utile de nous laisser utiliser notre compte Flipboard au lieu d’informations génériques. Comme vous le savez sans doute déjà, le multi-tâche permet maintenant de gérer des applications d’éditeurs tiers et on n’est plus cantonné aux applications de Samsung. De plus, vous pourrez même lancer deux instances d’une même application et faire du copier/coller entre deux applications. Pratique.

samsung-GN101-2014-soft-live-20

Du côté du S Pen, il réagit exactement comme sur le Galaxy Note 3, ce qui est un peu ce qui se fait de mieux actuellement. L’avantage de la Galaxy Note 10.1 2014, c’est la taille de l’écran, plus en adéquation avec les prises de notes manuscrites ou le dessin. C’est avec le temps que je réalise quand même que le stylet reste un outil bien spécifique. Il est rassurant de le voir présent mais on ne l’utilise pas forcément si souvent que cela ! Sinon, le S Pen ressemble trait pour trait à celui du Galaxy Note 3 et peut s’insérer dans n’importe quel sens.

samsung-GN101-2014-soft-live-25

Pour le multimédia, je n’ai bien évidemment eu aucun soucis de performance et c’était très agréable pour les vidéos, tout comme pour la lecture de livres ou autres même si 540g, ce n’est pas forcément le poids idéal pour lire des livres.

L’Autonomie, l’APN et la Visio

Bon, je vais avoir l’impression de me répéter encore mais, un APN sur une tablette, je n’en vois pas grand intérêt, même dans le cas d’un bloc note numérique. Du coup, vous vous en doutez, je ne me suis pas spécialement attardé sur l’APN de l’appareil. C’est un APN de 8 Mégapixels et il semblerait que ça soit le même que la génération du Galaxy Note 2. Du coup, il n’est pas rétro-éclairé et on retrouve le logiciel photo type de Samsung, tel qu’on l’avait vu avec le Galaxy S4 ou le Galaxy Note 3.

samsung-GN101-2014-live-13

Quoiqu’il en soit, il y a de très grandes chances pour que l’APN de votre smartphone soit bien meilleur. Maintenant, pour avoir tout de même pris quelques clichés avec, les photos sont un peu délavées mais restent nettes dans l’ensemble même si ça manque toujours de dynamique. Pour les vidéos, c’est correct mais on reviendra pour la stabilisation. Pour la partie visio, avec une résolution de 2 Mégapixels, je n’ai pas eu de soucis particuliers avec les Google Hangouts ou Skype.

samsung-GN101-2014-live-25

Concernant l’autonomie, je pensais sincèrement qu’on allait obtenir une durée de vie similaire à ce que proposait la concurrence, à savoir un peu plus de 10h d’autonomie en usage normal. J’ai été déçu de voir la tablette s’arrêter au bout de 9h/9h30, ce n’est pas mauvais non plus mais j’attendais plus d’une tablette de 10,1″. C’est peut-être lié au manque d’optimisation avec le processeur Exynos. Je pense qu’avec la version 4G et donc le processeur SnapDragon 800 de Qualcomm nous bénéficierons de meilleures choses. Par ailleurs, aucun soucis au niveau de la veille qui tient plutôt bien malgré toutes les sollicitations des applications en arrière-plan.

samsung-GN101-2014-soft-live-13

Conclusion

7

/10

Note JDG

Manuscrite

J’en attendais beaucoup. Et dans l’absolu cette nouvelle Galaxy Note 10.1 2014 répond bien sur les besoins auxquels la marque coréenne l’a positionné. Néanmoins, encore une fois, Samsung n’a pas assez optimisé son interface TouchWiz, si bien que ça impacte forcément sur l’expérience utilisateur de la tablette. C’est encore plus flagrant lorsque l’on regarde les caractéristiques techniques qui n’ont rien à envier à la concurrence. On se dit que le problème provient juste du logiciel.

Peut-être que la nouvelle interface Magazine UI, introduite avec la Galaxy Note Pro, qui sera sans doute disponible pour la Galaxy Note 10.1 2014, pourra régler certains points mais en attendant, c’est assez frustrant.

Maintenant, si le stylet est un plus indéniable pour vous, il est fort probable que les petites saccades puissent passer inaperçues, si bien que la Galaxy Note 10.1 2014 serait une des tablettes phares pour vous. L’intégration du S Pen est toujours aussi agréable et si vous aimez l’écriture, le dessin ou autres, il n’y a clairement aucun concurrent si ce n’est chez Wacom !

La Galerie Photo