453034945

L’alcool au volant fait des ravages, et pour éviter les drames, de nombreuses sociétés travaillent sur ce problème. Depuis 2008, la technologie DADSS (Detection System for Safety) développé par la National Highway Traffic Safety Administration a fait d’énormes progrès, même s’il reste encore à l’état de prototype.

Lorsque vous rentrez dans une voiture équipée du DADSS, cela signifie que le véhicule dispose d’un alcootest incrusté dans le volant ou dans la portière capable d’analyser votre « souffle » sans pour autant être collé à eux. Mais ce n’est pas tout. Le bouton « start » de la voiture peut embarquer un « scanner sanguin ».

Bien sûr, si vous dépassez le seuil légal d’alcool dans le sang , la voiture ne démarre pas.

Cependant, quelques questions restent en suspens. L’alcool étant assimilé après une demi-heure, voir une heure durant un repas, cela signifie que si l’on prend le volant avant « l’absorption » totale la voiture risque de démarrer. D’autres cas de figure étranges, comme le fait qu’un usager tiers débloque la voiture, peuvent aussi apparaître. Comment la voiture va-t-elle réagir ?

En tout cas, c’est une technologie très intéressante qui intégrera sans doute dans les prochaines années nos véhicules (sans exception ?)

Source

Une erreur dans l'article ? Proposez-nous une correction