Le constructeur sud-coréen pourrait prendre le taureau par les cornes et pourrait désactiver, à distance, tous les Galaxy Note 7 encore actifs.

samsung-desactive-galaxy-note-7-distance

Pour les irréductibles qui entendaient braver le danger et conserver leur précieux Galaxy Note 7, Samsung pense aux différentes solutions et ne souhaite prendre aucun risque. 01Net a pu avoir accès à un enregistrement dans lequel le service après-vente de Samsung préciserait que le Galaxy note 7 « allait être rendu inactif ».

Alors que la procédure d’échange et de remboursement des Galaxy Note 7 se poursuit en France et dans le reste du monde, Samsung préfère bien évidemment éradiquer toute menace de nouvelle explosion.

Des Note 7 « rendus inactifs »

« Nous vous informons que par mesure de précaution, votre Note 7 va être rendu inactif chez tous les opérateurs dans les prochains jours », préciserait ainsi une employée du service après-vente de Samsung à l’un des détenteurs du Note7.

Une mesure que l’employée semblait découvrir en même temps que le client auquel elle répond : « On m’a appris quelque chose, j’ai un petit papier qui nous dit ça », explique-t-elle alors avant d’annoncer l’initiative prise par Samsung. Attention, à ce jour, Samsung n’a pas du tout communiqué sur le sujet donc on ne sait pas vraiment si c’était juste un message préventif ou une véritable mesure. Il faudra ainsi patienter encore quelques temps avant d’en avoir le coeur net.

Le client à l’autre bout du fil et qui habite en région parisienne s’est confié à 01net. Il explique vouloir garder ce téléphone et « accepte[r] le risque de posséder un Note 7 ».

samung-galaxy-note-7-explosion

Peut-on conserver son téléphone malgré le danger ?

« J’ai fait l’aller-retour en Suisse pour acheter un modèle double SIM du Galaxy Note 7. Il s’agit bien de la deuxième version du Galaxy Note 7 », a-t-il tenu à préciser. Toutefois, cela n’a pas empêché certains terminaux dont la batterie avait été changée d’exploser.

« Je suis tout à fait satisfait de mon Note 7 que je désire conserver. J’accepte le risque, c’est d’ailleurs pour ça que je n’utilise par exemple pas le chargeur rapide. Je n’ai constaté aucune chauffe anormale du smartphone depuis que le je possède », avance-t-il encore, invoquant l’article du code de la consommation qui permet au propriétaire d’un appareil défectueux de le conserver.

Ce client peut-il être contraint de rendre son précieux ? Oui, à en croire un avocat spécialisé interrogé par 01Net : « La sécurité supplante la propriété dans ce genre de cas. Toutefois, il faudrait que ce principe de désactivation à distance soit transparent et précisé dans les conditions générales d’utilisation du smartphone ».

Samsung privilégie la procédure de rappel

Du côté de Samsung, c’est silence radio, personne ne confirme la mesure : « Samsung étudie toutes les options pour procéder au retour des appareils et contribuer à la sécurité de ses clients », précise simplement le constructeur.

En attendant, la procédure de rappel des Note 7 se poursuit en France. Sur une page dédiée, Samsung explique « Comment faire remplacer [son] galaxy Note7 ? ». Plusieurs solutions sont proposées :

Du remboursement complet de l’appareil, à son remplacement par le modèle S7 ou S7 Edge, (la différence de prix sera alors compensée), en passant par son dépôt auprès du revendeur auprès duquel le téléphone a été acheté. Il est toujours recommandé d’éteindre son appareil et de suivre la procédure de rappel.

rappel_note_7_revendeur_samsung

capture d’écran – Samsung

Par ailleurs, afin de pallier l’interdiction de vol des Note 7, Samsung a déployé des comptoirs de remplacement dans certains aéroports. L’utilisateur peut ainsi laisser son appareil défectueux et partir avec un Galaxy S7 ou S7 Edge.

Une mesure qui n’est pas encore arrivée en France.

Source

Une erreur dans l'article ? Proposez-nous une correction