Le maire de Boston en veut à  Sony

Par JDGa le

Le feuilleton “lancement foireux et dangereux de la PS3 chez l’Oncle Sam” continue. On apprend ainsi que le maire de Boston accuse Sony et les revendeurs responsables du certain chaos qui s’est abattu sur la ville une fois le maigre stock de PS3 vendu. 12 voitures de police ont ainsi dû être réquisitionnés pour tenter de calmer la foule déà§ue qui se croyait alors dans un GTA. Même si Sony est forcément blà¢mable pour le peu de stock et la déception des joueurs qui s’en est suivie, je ne suis pas sûr qu’ils aient à  organiser un service d’ordre dans tous les magasins. Du moins, ce n’est pas leur boulot. Ils essayent déjà  de faire des jeux vidéo alors faire la police, vous imaginez bien… 😉