Quand World of Wallmart devient World of Warcraft

Par sirlaquai le

« Salut noble paladin, vas donc tuer trente ragondins malades et dix tortues du chaos, tu gagneras du cacao Banania™ et trois bouteilles de Champomy® » aurait pu être l’allocution de votre PNJ favori si Blizzard avait décidé d’implémenter des publicités ingame dans World of Warcraft en lieu et place du système d’abonnement classique. Rob Pardo a d’ailleurs clairement fait savoir aujourd’hui lors de la GDC de Paris que WoW fut d’abord envisagé comme un Free2play financé par des milliards de réclames pour du pécu (voir d’autres produits tout aussi inintéressants).

Reste à savoir si échapper à d’intempestives publicités coûte bel et bien dix euros par mois, ce à quoi je répondrai oui puisque du spam supplémentaire (et légal) aurait totalement dénaturé l’ambiance de ce MMORPG déjà bien éprouvé par les beuglements des gold farmers et autres annonces de guildes écrites avec autant de grâce qu’une chanson de TTC.

stopwatch < 1 min.