Quake Live menace la croissance mondiale

Par sirlaquai le

Jusqu’ici, l’activité principale des employés de bureau légèrement fainéants consistait à browser des images salaces en remplissant des bilans comptables. Discrétion, silence, doigts collants : du pain béni pour les patrons puisqu’en vérité, une simple poignée de main suffisait à confondre les collaborateurs tirs-au-flan. Le microcosme de l’entreprise s’apprête toutefois à subir d’importants bouleversements avec l’arrivée de Quake Live, l’adaptation du célèbre FPS Quake III Arena en browser game.

Nul besoin d’installation ou même de lancer un fichier quelconque pour fragger ses collègues, tout se passe dans une page web (sous réserve d’une inscription) qui ne manquera pas de squatter vos favoris pour peu que vous désiriez en faire moins pour gagner autant. J’incite donc le MEDEF à surveiller les travailleurs hurlant à tue tête « Oh le noob, je lui ai mis sa mère » puisque ce jargon ne signifie pas forcément qu’un contrat juteux vient d’être signé.

stopwatch < 1 min.