Nintendo en guerre contre le piratage

Par drik le

Nintendo Japon a révélé hier que la compagnie allait intenter un procès aux importateurs du linker « R4 Revolution for DS », et de tous les produits similaires. Plus d’une cinquantaine d’autres sociétés les soutiendraient. La firme de Kyoto demande l’arrêt des ventes et de l’importation de ce type de matériel. Ils insistent sur le fait que le R4 « facilite le piratage », mais aussi qu’il « permet des téléchargements illégaux sur internet », et « porte sévèrement atteinte à leur société, ainsi qu’à de nombreux développeurs. » Un communiqué officiel est disponible en japonais sur le site de Nintendo. Il a été partiellement traduit en langue anglaise sur le site Kotaku.

stopwatch 1 min.