EA n’a pas peur de tuer un jeu dans l’oeuf

Par drik le

John Riccitiello, le boss d’Electronic Arts a clamé haut et fort son courage sur Gamasutra ! Sa compagnie n’a pas peur de jeter des jeux à la poubelle s’ils n’en valent pas le coup. Ses commentaires sont venus une semaine après qu’Electronic Arts ait annulé Tiberium. « Quand quelque chose ne correspond pas aux attentes… vous pouvez rectifier le tir en donnant plus de temps, plus d’argent, en changeant le concept, ou tout simplement en tuant le jeu. » Lui a choisi la dernière solution.

Et pour s’assurer que tout le monde comprenne bien, quoi de plus explicite qu’une petite métaphore bien servie : « Si vous voulez servir de la bonne nourriture, et que vous avez des cuisiniers à disposition, vous leur donnez les meilleurs ingrédients et la meilleure formation. Mais si vous brûlez l’omelette, vous ne la servez pas. » En tout cas, on ne pourra pas lui reprocher son manque de pragmatisme.

via eurogamer

stopwatch 4 min.