The Dead Pirates – Wood

Graphic

Par joss le

Nous ne parlons que rarement des clips musicaux, bien que leur nombre soient bien plus important que les films cinématographique, que les budgets soient bien plus élevés que tout les fabuleux courts métrages de cette année (réunis surement …)  et que leur « BO », si je puis dire,  soient parfois bien entrainantes …
Il semblerait pourtant qu’un souffle d’inintérêt plane lourdement sur ce domaine depuis longtemps.

Je me rappelle avoir entendu un réalisateur de clip musical répondre a cette question : « Le genre n’est il pas condamné a ne dépendre que du ‘purement commercial’ ? » (Pour ceux qui ne comprenne pas trop la question : se référé au petit guide du journaliste « Peaché » … ) ce réalisateur a répondu  » Non je crois que l’art du ‘film musical’ (notez bien que ce terme n’est, complètement, en aucun rapport avec le clip musical, le film musical est un genre de comédie musicale propre au cinéma > Wikipedia pour les curieux)  n’existe et n’a la possibilité d’accroitre que pour ce qu’il est vraiment : de l’art. […]  je tente au mieux de recréer ce que je vois dans la vie, les bonheurs ou les malheurs, après il y a une contrainte imposée par la maison de disque […] mais je suis plutôt libre de parler de choses sérieuses.

Petite précision : le réalisateur en question a tourné au moins une 50ene de clips ou on ne voit rien d’autre que des filles en bikini dans des piscines autour d’un rappeur cigare au bec. J’amalgame a peine …

Arrêtons de noyer le poisson, le clip ne survivrait pas sans leur GROS financement des majors et, ce, tout à fait légitimement puisque leur fonction première est de faire la promo d’un titre musical. Mais ne nous forçons pas a croire que c’est un art avant tout, au même titre que le cinéma ( Pas besoin de préciser du quel je parle… ). L’art, pour ce qu’il est et non pour ce qu’il rapporte, dans ce domaine est encore marginal et lutte pour se faire sa place sur la part marketing,  lorsque la volonté y est.

Voici un clip qui a su gratter sa place comme vrais « œuvre commerciale » : « Wood »  du groupe « Dead Pirates » .  Ce n’est pas l’antithèse de mon résumé plutôt pessimiste mais c’est un modèle que j’aime me voir imaginer comme futur référence graphique dans le monde musical.

mcbess1-500x280