Preview : ModNation Racers

Par François le

Vendredi soir dernier j’ai pu essayer ModNation Racers, le dernier soft en date de United Front Games, dans le très beau cadre du 104, à Paris....

Vendredi soir dernier j’ai pu essayer ModNation Racers, le dernier soft en date de United Front Games, dans le très beau cadre du 104, à Paris. Je vous livre donc aujourd’hui mes premières impressions, accompagnées de quelques photos et anecdotes de la soirée organisée au lieu sus-cité (pas très loin de la ou nous avons fait notre seconde Geek’s Live)

522072001

Un peu d’histoire : Il était une fois un jeu de course limite sportif permettant de créer ses propres circuits… Son nom ? Trackmania… Avec le temps, ce dernier est devenu de plus en plus précis au niveau de la conduite, si les circuits restent relativement délirant, on a quand même affaire à un jeu assez sérieux, limite e-sportif. Une version Wii sera d’ailleurs bientôt dispo.Trackmania ayant tracé la voie, il est temps maintenant de rendre le concept attractif pour plus de monde… Alors pourquoi ne pas adjoindre à l’éditeur de circuit un gameplay proche de celui offert par un Mario Kart ? C’est certainement l’idée qui a du passer au travers de la tête des développeurs de chez United Front et du San Diego Studio, à savoir prendre ce qui avait marché d’un point de vue gameplay dans Mario Kart et Little Big Planet et l’appliquer à un jeu de course ou l’on peut créer ses propres circuits ultra facilement !

Le concept de ModNation Racers tiens donc en trois mots : Jouer, Créer et Partager. Pour la partie “Jouer”, rien de très nouveau sous le soleil, la piste contenant tout ce qu’il faut pour relancer la course en permanence, que ce soit par des items (missiles et autres joyeusetés) ou encore par des pièges plus ou moins grossiers. La partie “Créer” quant à elle est vraiment très simple : le circuit ne peut par exemple pas contenir de trous, et il n’est pas possible (actuellement en tout cas) de poser des loopings ou des vrilles comme on aurait pu le faire dans un Trackmania. Par contre si on a la flemme de décorer son circuit, le jeu peut le faire pour vous (et ce n’est pas “que” de la déco, il place aussi les boosters de vitesse, les items et les pièges possibles). Enfin, la partie “Partager” du titre vient directement de LittleBigPlanet, ce qui devrait nous permettre assez vite de trouver beaucoup de circuits plus ou moins réussis sur le PSN. J’ai une petite inquiétude d’ailleurs à ce niveau là, car vu la simplicité de création j’ai peur que l’on se retrouve un peu noyé sous les circuits… Toujours est-il qu’il est a noter que le jeu est jouable hors ligne à quatre en écran splitté, et en ligne à deux en écran splitté également.

Pour résumer : le titre semble plutôt bon, et il sera certainement, à l’instar de LittleBigPlanet un soft qui se vendra plus sur le long terme, lorsque que la communauté aura déjà développé assezde contenu pour occuper n’importe quel gamer un tant soit peu intéressé par le concept des heures durant. Pour autant, c’est fun et bien réalisé, ce qui n’est déjà pas si mal !

stopwatch 6 min.