Quand Counter Strike pousse (presque) au meurtre

Par Rédacteur Invité le

La presse généralisée va certainement se frotter les mains lorsqu’elle tombera sur ce fait divers relayé par L’Observateur du Cambrésis : Julien Barreux, un jeune homme de 20 ans est passé en audience correctionnelle au tribunal de grande instance de Cambrai le 20 mai pour avoir tenté de tuer, en lui plaçant un coup de couteau passé à quelques millimètres de sa carotide, un certain Mickaël, qui l’avait littéralement pwned à Counter-Strike 6 mois plus tôt. Résultat : le gamer excessif à eu droit à « 2 ans et 1 mois de prison ferme et à six mois de prison avec sursis, assorti d’une mise à l’épreuve comprenant une obligation, pendant deux ans, de soins psychiatriques, de soins psychologiques et de ne pas entrer en contact avec la victime. »

Allez, rendez-vous ce soir dans le sacro-saint 20h pour en réentendre parler. On prend les paris ?

IM-409-Counter-Strike-Source-2004

via lobservateurducambresis

stopwatch 1 min.