Quand Justin Bieber “unleash” le pouvoir de Twitter

C’est un jeune de Detroit, un certain Kevin Kristopik qui en fait les frais. En fait, dimanche matin, Bieber a purement et simplement lâché le numéro de mobile de Kristopik en faisant croire que c’était le sien. Effet direct : en 2 heures, ce sont 10 000 SMS qui ont été reçus sur le portable… […]

C’est un jeune de Detroit, un certain Kevin Kristopik qui en fait les frais. En fait, dimanche matin, Bieber a purement et simplement lâché le numéro de mobile de Kristopik en faisant croire que c’était le sien. Effet direct : en 2 heures, ce sont 10 000 SMS qui ont été reçus sur le portable… Parce qu’évidemment, Bieber a quelques followers en stock. Vous pouvez d’ailleurs voir le mobile ingurgiter les messages à la chaîne dans la suite de billet, si vous êtes VRAIMENT curieux.

Bref, Kristopik, le “malheureux” aurait en fait hacké le compte d’un ami de Bieber. D’où la vengeance. Fallait pas le chercher, le petit…

500x_justinbiebertweetcensored


via gawker