Non, Amazon n’a pas été victime de piratage

Sur le web

Par Rédacteur Invité le

Les réseaux sociaux se sont rapidement emballés hier soir. En effet, certains sites d’Amazon (dont la version Française) sont tombés sur les genoux. Alors évidemment, tout de suite, les gens ont commencé à faire le rapprochement avec Wikileaks, le fait qu’Amazon se soit délibérément détaché de ce dernier, et que le fameux groupe Anonymous ait en guise de représailles lancé des attaques Ddos… Finalement, à en croire un porte-parole de la firme, il semble que ce ne soit pas le cas, et qu’il ait simplement été question d’une panne matérielle malheureusement. Malheureuse, c’est exactement le mot, puisqu’il se murmurait que chaque minute passé hors ligne, un site d’Amazon perdait en moyenne 50 000$…

Capture d’écran 2010-12-13 à 16.21.39

via thetechherald